Connect with us

Economie

RDC-COVID19 : le député Munyomo plaide pour la réouverture des trafics aériens,routiers, ferroviaires et fluviaux

Published

on

Fermées suite à la proclamation de l’état d’urgence sanitaire proclamé par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi pour lutter contre la pandémie du coronavirus, les frontières nationales sont toujours fermées. Cependant, le député national Patrick Munyomo Basilwango a entrepris une plaidoyer pour la réouverture des trafics aériens, routiers, ferroviaires et fluviaux.

“J’émets les vœux de réouverture des trafics aériens, routiers, ferroviaires et fluviaux afin de revitaliser l’économie nationale qui subit déjà les effets néfastes car désormais nous sommes obligés à vivre avec la pandémie du coronavirus”, a-t-il écrit ce jeudi 16 juillet 2020 dans une correspondance adressée à Didier Mazengu, ministre des Transports et Voies de communication.

Par ailleurs, a-t-il fait savoir, qu’à travers le monde, une tendance globale s’observe dans la prise en compte de cette pandémie comme toute autre maladie avec un deconfinement prudent, en respectant les mesures sanitaires recommandées au point d’embarquement, le long du trajet jusqu’au lieu de destination.

Cependant, l’élu de Goma dans la province du Nord-Kivu note également qu’avec l’élargissement de 3000 mètres de la piste de l’aéroport international de Goma, il répond aux critères des autres grands aéroports. C’est pourquoi, dit-il, “Je vous prie d’user des prérogatives dévolues à votre ministère de réguler la concurrence dans le secteur de l’aviation civile en autorisant les compagnies aériennes internationales de survoler l’espace aérien de Goma”.

“La fluidité des trafics aériens pourra faciliter les déplacements des opérateurs économiques et créer de nouveaux emplois décents”, a conclu celui qui a comme slogan “Akuna Kulala”.

Pendant ce temps, le gouvernement de la République sous la direction du professeur Sylvestre Ilunga Ilunkamba envisage également comment lever l’état d’urgence qui a conduit à la fermeture des frontières.

D’après plusieurs observateurs, la sixième prorogation de l’état d’urgence qui expire ce 21 juillet 2020 pourrait être la dernière afin de permettre à l’économie nationale asphyxiée de respirer.

Il sied de noter que depuis le début de la pandémie en République démocratique du Congo, le pays de Patrice Emery Lumumba s’en sort bien malgré ses maigres moyens. Selon le dernier bulletin, la RDC mcompte 4248 guéris sur 8199 cas confirmés.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET