Connect with us

À la Une

RDC-COVID19 :Le député Lihau initie une proposition de loi portant sur la fin de l’état d’urgence

Published

on

Le député national Jean-Pierre Lihau appelle à la fin de l’Etat d’urgence sanitaire proclamé par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi depuis le 24 mars dernier. À cet effet, il a initié une proposition de loi déposée ce jeudi 16 juillet 2020 au bureau de l’assemblée nationale.

À en croire l’ancien directeur de cabinet d’Aubin Minaku, le pays doit maintenant penser au relèvement de son économie et à la restructuration sociale. « Mais, dans le respect des gestes barrières », a-t-il recommandé.

Dans l’exposé des motifs de ladite proposition, l’élu de Bumba a rappelé que cet état d’urgence a été prorogé plusieurs fois (6) pour des périodes successives de 15 jours au gré de mécanismes parlementaires, gouvernementaux et juridictionnels péniblement combinés sans malheureusement prévenir à vaincre définitivement la pandémie.

À présent, a-t-il ajouté, les pouvoirs publics ont fait l’évaluation de l’impact de toutes les mesures de protection sociale prises au cours de cette période exceptionnelle et ont conclu à la nécessité d’y mettre fin, au risque d’aggraver une autre crise d’ordre social et alimentaire et tout autant périlleuse née de la chute brutale de la capacité productive de notre État.

La présente loi, a-t-il poursuivi, qui va fixer également une orientation institutionnelle d’après l’état d’urgence, s’articule autour de deux points à savoir: La proclamation de la fin de l’état d’urgence et les dispositions tendant à faire respecter les mesures de sécurité sanitaire ou gestes barrières destinés à stopper la propagation de la covid19.

Il sied de noter que cette proposition de loi du député national du PPRD Jean-Pierre Lihau tombe à pic au moment où le gouvernement envisage également des mesures idoines en prévision de la levée de cet état d’urgence sanitaire.

Des propositions pour les modalités d’accompagnement ont été déjà adoptées et seront soumises à l’approbation du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, probablement lors de la 40e réunion du conseil des ministres prévue sauf changement vendredi 17 juillet 2020.

Rappelons-le, la sixième prorogation de l’état d’urgence tel qu’adopté au parlement et promulgué par le Chef de l’État va expirer le 21 juillet 2020.

*MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET*


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising