Connect with us

À la Une

RDC : CENI et IFES pour une collaboration d’un processus électoral réussi

Published

on

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a pris langue avec une délégation de la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) conduite par Mountaga Sylla, son représentant-pays, qu’accompagnaient Sibiri Ziao, directeur des opérations et finances, et Malikha M. Nsarhaza, coordinateur de programme, ce jeudi 18 novembre 2021.

Une visite de courtoisie, certes pour Mountaga Sylla, nouvellement arrivé en RDC, qui a saisi cette opportunité afin d’évoquer avec le président de la CENI les mécanismes du renforcement de cette collaboration existante depuis l’implantation de cette ONG internationale en RDC.

“Dans le cadre d’un projet financé par l’USAID et veillant sur l’intégrité des activités électorales, il était impérieux, depuis ma prise de fonction, d’échanger avec le président de la Ceni et évaluer les possibilités de collaboration pour une participation au processus électoral et par l’implication aussi de tous les acteurs électoraux afin d’aller vers des élections avec une inclusion de toutes les parties prenantes”, a-t-il indiqué à l’issue de l’entretien.

Avant de renchérir : “Étant un fin connaisseur des opérations électorales et des activités de notre instance également, le président Denis Kadima s’est montré très réceptif à cette collaboration qui s’est installée depuis belle lurette. C’est en somme une continuité d’accompagnement dont nous avons évalué l’ensemble des besoins qui vont dans le sens des objectifs du projet”.

Pour la petite histoire, créée en 1987, cette fondation internationale fournit une expertise d’assistance technique aux organes de gestion électorale et intervient aussi dans la prévention et la gestion des conflits post-électoraux. En sus, dans ses attributions, elle accompagne les nouvelles démocraties et celles en transition en s’employant à la redynamisation de la société civile à travers une participation plus accrue et complète dans le processus électoral. Le tout est de favoriser la transparence et la confiance entre citoyens et politiques.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Beni: Les inspecteurs du pool primaire boycottent l’ENAFEP pour non payement des primes

Published

on

Les inspecteurs du pool primaire de la ville de Beni ont décidé de boycotter la passation des épreuves de l’examen national de fin d’études primaires dont le début est annoncé pour ce mardi 5 juillet 2022.

Dans leur décision rendue publique ce lundi, ces inspecteurs revendiquent le non payement de leurs différentes primes le gouvernement congolais.

Ça fait plus de deux ans que nous ne sommes pas payés. Nous avons toujours intervenus lors de Tenafep mais en vain. On nous promet mais le gouvernement ne s’exécute pas”, s’indigne l’inspecteur Kakule Kombi, secrétaire permanent de syndicat des inspecteurs antenne de Beni.

D’après lui, ils réclament «le perdiem pour interventions aux TENAFEP de 2020, 2021 et puis 2022 et les primes selon l’ordonnance du président de la République»

Ces inspecteurs invitent le gouvernement à recaler ces épreuves en attendant le payement de leur prime.

Pour Kakule Kombi, ses collègues doivent «rester à la maison» en attendant que la solution soit trouvée.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising