K-WA Advertising

Connect with us

Actualité

RDC: Ce que l’état de siège apporte de positif au Nord-Kivu

Published

on

 

Instauré dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, l’état de siège est l’extrême solution pour restaurer la paix et l’autorité de l’état au Nord-Kivu et en Ituri. Depuis mais 2021, ces deux provinces précitées sont sous la gouvernance militaire et dirigées par des généraux qui jouent le rôle de gouverneur.

Spécialement, au Nord-Kivu, l’état de siège se présente en régulateur des maux qui ont longtemps gangrené la province. Faisant face à une succession des guerres depuis les années 90, le Nord-Kivu avant l’avènement de l’état de siège, semblait loin de se relever de certaines conséquences des guerres à répétition. De ces différentes guerres, la province du Nord-Kivu s’est retrouvée déchiré par plusieurs conflits dont plusieurs d’ordre interethnique.

” Comme tout système de gestion au monde, l’état de siège au Nord-Kivu a des positifs et des négatifs. Le plus grand positif dans cette province est que les conflits tribaux sont presque élagué. L’état de siège a su gérer les tentions entre les communautés qui ont faillit dégénérer et nous produire les scènarios inimaginables. Maintenant, tout le monde travailler pour l’intérêt commun et personne ne se bat pour les intérêts de sa seule communauté”, explique Ngulumira Amini, acteur politique du Nord-Kivu.

Et d’ajouter que c’est très positif, actuellement dit-il, il y a la bonne collaboration entre les communautés et cela permet aux gens de travailler ensemble, faire la vie ensemble et gagner ensemble. Au-delà de ces aspects, Ngulumira Amini laisse entendre aussi que la maximisation des recettes est aussi à citer parmi les points positifs de l’état de siège. Selon lui, à en croire les chiffres que brandissent les autorités de l’état de siège, la province a progressé en matière des recettes. ” Les nouvelles autorités militaires ont réussi à mobiliser beaucoup des recettes, ce qui est un point très positif pour une province comme le Nord-Kivu, où on a réellement besoin des moyens”, explique-t-il.

Pour ce cadre du RCD/KML en province, l’état de siège a aussi l’avantage d’avoir mis la main sur plusieurs bandits qui insecurisaient certaines villes. Il dit se réjouir du fait que ” avec l’avènement de l’état de siège, bien que la sécurité n’est pas totalement rétabli, au-moins plusieurs bandits sont aux arrêts et certains acheminés dans des prisons à haute sécurité. La pression est visible et palpable contre les groupes armés actifs dans la région, mais aussi aujourd’hui on sent que les ADF sont en difficulté, tout ça grâce à l’administration militaire” , laisse entendre Ngulumira Amini.

Pour rappel, c’est depuis le moi de mais 2021 que l’état de siège est instauré dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. L’administration civile a cédé place aux militaires et policiers, même chose pour la justice où les juridictions civiles ont cédé place à la justice militaire.

Franck Kaky/CONGOPROFOND.NET

Actualité

L’UVT fait sa sortie officielle à Matadi

Published

on

By

 

Sortie officielle du parti politique Union pour les Valeurs Tshisekedistes ( UVT), ce samedi 14 mai 2022. Plusieurs activités étaient organisées par ses membres pour marquer cet événement.

À Matadi, chef-lieu du KONGO-CENTRAL, les cadres et militants de l’UVT ont débuté leur manifestation par un carnaval depuis le siège du parti, situé sur la Nationale numéro 1, en face du camp militaire Redjaf, jusqu’à la place Disquine dans la salle de fête Don de Dieu.

Après la prière, un mot de circonstance a été prononcé par la vice-présidente nationale chargée de l’implantation, DJODJO BABELA LEMBA. Puis s’en est suivi la présentation du comité provincial et les présidents cellulaires venus de plusieurs coins de la province.

Pour rappel l’Union pour les Valeurs Tshisekedistes est créée en RDC depuis 2020 par un collège des fondateurs. Jean Pierre N’Senji est l’actuel président national de cette famille politique.

GLODINO LUKANU/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising