Connect with us

À la Une

RDC: Ce que les États-Unis reprochent à Marcellin Basengezi Jr !

Published

on

Dans les mailles du filet du ministère du Trésor américain, Marcellin Basengezi Mukolo, conseiller à la CENI et fils du vice-président de cette structure, Norbert Basengezi Katintima, est aussi sanctionné de gel des avoirs pour corruption.

Selon le communiqué de l’Office du contrôle des avoirs étrangers, rendu public ce jeudi 21 mars 2019, Basengezi Jr a détourné des actifs de l’État auprès de la CENI et a pris des mesures pour ralentir l’enregistrement des électeurs. Ce qui a permis de retarder les élections.

Basengezi et d’autres conseillers de la CENI étaient chargés de l’attribution des contrats à la CENI. Ce qui leur permettait d’attribuer des contrats à leurs propres sociétés écrans à des fins lucratives et de contourner les procédures de passation des marchés publics.

Basengezi Mukolo a gonflé les coûts d’un contrat électoral avec l’intention d’utiliser les fonds excédentaires pour l’enrichissement personnel, les pots-de-vin et les coûts de campagne afin de financer la campagne électorale du successeur de Kabila. Il a attribué un contrat distinct en rapport avec les élections et doublé le montant de la subvention, étant entendu que la société gagnante attribuerait les fonds supplémentaires à une société de la RDC contrôlée par la direction de la CENI.

” Basengezi et d’autres responsables de la CENI ont acheté et vendu de l’essence à des fins lucratives aux frais de la CENI, notamment en vendant du carburant prépositionné pour l’inscription des électeurs”, révèle le communiqué.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

L’ambassadeur Francis Nsita Mahungu honore la RDC au Future Aviation Forum 2024 à Riyad

Published

on

La troisième édition du Future Aviation Forum 2024 a débuté, ce mardi 21 mai à Riyad( Royaume d’Arabie Saoudite), accueillant plus de 5 000 leaders de l’industrie de 120 pays. L’événement met en lumière des opportunités d’investissement d’une valeur de plus de 100 milliards de dollars dans le secteur aéronautique saoudien. Etat entretenant d’excellentes relations avec le pays organisateur de ces assises internationales, la RDC y est représentée par son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Mr Francis Nsita Mahungu.

L’événement réunit plus de 30 ministres, 77 dirigeants de l’aviation civile, PDG de compagnies aériennes, des diplomates et 5 000 experts de l’aviation du monde entier.

Parmi les annonces clés du premier jour, citons la signature par Saudi Arabian Airlines (Saudia) du plus gros contrat jamais réalisé avec Airbus. L’Arabie saoudite a également annoncé sa coopération avec Boeing et Airbus pour utiliser de l’aluminium et du titane produits localement dans leurs avions, dans le but de stimuler la fabrication locale.

De plus, des projets de lancement d’une nouvelle compagnie aérienne nationale plus tard cette année ont été révélés.

Saleh Al-Jasser, ministre des Transports et des Services logistiques et président de l’Autorité générale de l’aviation civile (GACA), a lancé la conférence de trois jours à Riyad.

Notons que la première journée du forum avait été marquée par un grand succès, avec de nombreux accords commerciaux, initiatives et accords visant à améliorer la connectivité mondiale.

Les accords annoncés lors du forum témoignent de la confiance dans les opportunités de croissance et d’investissement offertes par le secteur de l’aviation civile dans le Royaume, réaffirmant la position de leader du Royaume dans le secteur de l’aviation mondiale.

Saudi Arabian Airlines (Saudia), par exemple, a conclu un accord avec Airbus pour l’achat de 105 avions des modèles A320-Neo et A321-Neo afin d’étendre et de moderniser sa flotte, améliorant ainsi la connectivité aérienne mondiale avec divers pays.

Au cours du forum, la GACA a également lancé la première édition du rapport sur le secteur de l’aviation du Royaume, qui met en évidence la contribution du secteur de l’aviation civile à l’économie du Royaume, d’un montant de 53 milliards de dollars.

La GACA a également publié une feuille de route pour l’aviation générale, visant à développer le secteur de l’aviation d’affaires et des avions privés dans le Royaume, avec pour objectif de décupler sa taille d’ici 2030.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte