Connect with us

À la Une

RDC: Ce que les États-Unis reprochent à Marcellin Basengezi Jr !

Published

on

Dans les mailles du filet du ministère du Trésor américain, Marcellin Basengezi Mukolo, conseiller à la CENI et fils du vice-président de cette structure, Norbert Basengezi Katintima, est aussi sanctionné de gel des avoirs pour corruption.

Selon le communiqué de l’Office du contrôle des avoirs étrangers, rendu public ce jeudi 21 mars 2019, Basengezi Jr a détourné des actifs de l’État auprès de la CENI et a pris des mesures pour ralentir l’enregistrement des électeurs. Ce qui a permis de retarder les élections.

Basengezi et d’autres conseillers de la CENI étaient chargés de l’attribution des contrats à la CENI. Ce qui leur permettait d’attribuer des contrats à leurs propres sociétés écrans à des fins lucratives et de contourner les procédures de passation des marchés publics.

Basengezi Mukolo a gonflé les coûts d’un contrat électoral avec l’intention d’utiliser les fonds excédentaires pour l’enrichissement personnel, les pots-de-vin et les coûts de campagne afin de financer la campagne électorale du successeur de Kabila. Il a attribué un contrat distinct en rapport avec les élections et doublé le montant de la subvention, étant entendu que la société gagnante attribuerait les fonds supplémentaires à une société de la RDC contrôlée par la direction de la CENI.

 » Basengezi et d’autres responsables de la CENI ont acheté et vendu de l’essence à des fins lucratives aux frais de la CENI, notamment en vendant du carburant prépositionné pour l’inscription des électeurs », révèle le communiqué.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising