Now Reading:
RDC/Butembo : “ville morte” ce lundi contre les attaques sur les agents sanitaires
Full Article 2 minutes read

RDC/Butembo : “ville morte” ce lundi contre les attaques sur les agents sanitaires

C’est depuis un certain temps que les formations et agents sanitaires engangés dans la riposte contre la maladie à virus Ebola sont ciblés par des hommes armés, dans la ville de Butembo, province du Nord-Kivu. Pour dénoncer ces violences, la coordination urbaine de la société civile de Butembo et territoriale de Lubero, déclare une journée sans activités, ce lundi 22 avril 2019.

La décision unanime a été prise, samedi, au cour d’une réunion extraordinaire tenue à Butembo sur l’évaluation de la situation.

À l’issue de la rencontre, plusieurs recommandations ont été formulées à tous les niveaux.

D’abord au parlement, la société civile demande de surseoir la validation de mandats des députés qui divulgueraient de fausses rumeurs sur la maladie à virus Ebola, pouvant accentuer des résistances et la violence pour des raisons politiques. Les forces vives demandent à la population de collaborer avec les équipes de riposte contre Ebola pour éradiquer ce virus mortel.

Cette décision de la société civile intervient après deux attaques successives contre les formations sanitaires dans la ville de Butembo. Il s’agit des attaques contre les cliniques universitaires de l’UCG, vendredi après-midi, causant la mort d’un médecin camerounais déployé par l’OMS dans la riposte et deux autres agents locaux grièvement blessés.

Une autre attaque a visée l’hôpital général de référence de Katwa, samedi matin, dans laquelle un milicien a été tué et deux autres capturés.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :