Connect with us

À la Une

RDC/ Butembo: un policier tué dans une attaque visant la résidence du maire adjoint

Published

on

 

Des hommes armés ont pris pour cible, dans la soirée du vendredi 24 mai, la résidence du maire adjoint de la ville de Butembo, Me Patrick Tsiko.

Les autorités attribuent cet acte aux miliciens mai-mai. Ils ont tué un policier par arme blanche et blessé un autre. Paul Mbokani Kitenge, c’est le nom du policier mort, marié et père de 8 enfants.

Le défunt aurait succombé de ses blessures après avoir été poignardé au ventre. Le maire Tsiko Patrick renseigne que les assaillants se sont divisés en deux groupes pour s’en prendre aux deux policiers qui montaient la garde de sa résidence.

Par ailleurs, le maire titulaire, Me Sylvain Kanyamanda, indique que «les autorités politico-administratives de la ville font face aux menaces de mort à travers des tracts et des appels téléphoniques». Il précise que dans ces menaces, il leur est reproché la «mise en place des dispositifs musclés des équipes de nouveau riposte contre Ebola et les Centres de traitement d’Ebola».

Signalons-le, la semaine dernière, un tract annonçant une nouvelle attaque contre les Cliniques universitaires du Graben (UCG) a été ramassé dans les enceintes de cette structure sanitaire. Ces menaces interviennent un mois après l’assassinat du Docteur camerounais, Richard Mouzoko, Hygiéniste engagé par l’OMS dans la riposte contre Ebola à Butembo, mort survenue lors d’une attaque armée perpétrée par des présumés mai-mai contre les mêmes cliniques.

Quelques jours après, la cour militaire a annoncé l’interpellation de 18 suspects dont le procès pourra commencer dans un bref délai.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET