Connect with us

À la Une

RDC/Butembo: les Nations unies réitèrent leur soutien à la riposte contre Ebola

Published

on

 

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et Chef de la MONUSCO, Leïla Zerrougui, a rendu visite aux équipes de la riposte à Butembo, le vendredi 10 mai 2019. Elle s’est entretenue avec les membres de la sous-coordination de Butembo.

Les points saillants de cette visite étaient articulés autour de la situation sécuritaire dégradante et la propagation de l’épidémie d’Ebola à Butembo et ses environs.

Les Nations Unies réitèrent leur soutien à l’équipe de la riposte pour éviter que l’épidémie ne soit déclarée “une urgence de santé publique de portée internationale”. Elle a également ajouté que le Secrétaire général des Nations Unies et le président de la République démocratique du Congo accordent une priorité particulière à la lutte contre cette maladie. Mme Leila a également invité la coordination et les partenaires de la riposte à mieux harmoniser les intelligences pour répondre aux défis rencontrés afin de renforcer la confiance avec les communautés.

Dans le même cadre, une délégation interinstitutionelle, Gouvernement provincial et assemblée provinciale du Nord-Kivu, est arrivée dans cette ville. La délégation est conduite par le gouverneur intérimaire, Feller Lutayichirwa , pour évaluer la situation sécuritaire à Butembo et encourager les équipes de riposte contre Ebola.

Cette visite intervient après une attaque des miliciens Maï Maï contre la ville de Butembo, mercredi matin, ayant causé la rupture des activités de riposte contre Ebola.


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Stanis Bujakera sur TV5 : “La surpopulation à la prison de Makala conduit à des fréquents décès par étouffement…”

Published

on

Le journaliste Stanis Bujakera, ancien détenu de la prison centrale de Makala en République démocratique du Congo, a dénoncé ce week-end les conditions “inhumaines” que subissent les personnes incarcérées dans cette maison pénitentiaire.

Invité du journal sur TV5 Monde, le correspondant de “Jeune-Afrique” a brandi des images inédites, filmées durant son séjour dans la prison. Ces vidéos montrent le calvaire de ces misérables prisonniers.

Il affirme que les prisonniers de Makala mangent un repas de moins consistant, une seule fois par jour. Et que plusieurs cas de décès son enregistrés à cause notamment de l’étouffement.

Nous avons d’abord l’hébergement qui est marqué par la surpopulation qui conduit à des fréquents décès notamment. Il y a des maladies diverses, les prisonniers qui dorment perchés sur les latrines, maigre repas de très mauvaise qualité servi une seule fois par jour entre 17h et 18h“, a révélé Stanis Bujakera Tshamala.

Aussi, fait-il savoir, la cuisine y est faite avec des bois pour nourrir 15.000 personnes et que l’eau ne coule pas aux robinets à la prison centrale de Makala.

l’eau qui y est fournie, c’est grâce aux dons. Les latrines sont hors-service ou inutilisables par manque d’eau et vous avez des pavillons qui disposent de 2, 3 ou 4 toilettes pour des centaines de personnes“, dit-il.

En réaction, le ministre congolais de la Justice, Constant Mutamba a indiqué que le processus de désengorgement des prisons a été déjà entamé en RDC. Le ministre Mutamba affirme que les prisonniers mangent environ 3 fois le jour.

Construite pour une capacité d’accueil de 1500 personnes, la prison de Makala, à Kinshasa compte plus de 15.000 détenus à ce jour, selon le journaliste Bujakera.

Willy Theway Kambulu/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte