Connect with us

À la Une

RDC/Beni: un centre de transit saccagé, des cas suspects d’Ebola disparus dans la nature !

Published

on

Les évenements se sont précipités à Beni-ville( Nord-Kivu) ce jeudi 27 décembre 2018 à la suite des manifestations contre le report des élections. Des personnes revoltées sont allées vandaliser les installations situées à l’intérieur de l’enclos du Centre de transit de Beni où étaient pris en charge des cas suspects en attente des résultats du test de laboratoire.

Des sources locales renseignent qu’il y avait 24 cas suspects en ce lieu, dont 3 présentant des indices sérieux de contamination. Ceux-ci ont été transférés au Centre de Traitement d’Ebola après le départ des manifestants.

Il convient de noter que sur 21 cas suspects ayant quitté le Centre de Transit, 17 avaient déjà été testés négatifs une première fois et attendaient leur deuxième test au laboratoire. Quant aux 4 patients restants, ils avaient déjà été prélevés et attendaient les résultats de leur premier test.

En alerte maximale, les équipes médicales ont pris contact avec des familles de certains patients ayant quitté le Centre de transit.  » Une structure temporaire sera installée pour pouvoir les prendre en charge et isoler les nouveaux cas suspects identifiés aujourd’hui à Beni. Nous avons appellé les autorités à prendre des mesures de protection sur les équipes de riposte contre Ebola », a indiqué un agent de santé.

Par ailleurs, il demande la protection de la part des forces de l’ordre. « Les gens étaient déjà isolés pour ne pas contaminer les autres, mais ils sont déjà dans la société. Nous souhaitons que quand il y a manifestations, qu’on epargne les malades d’Ebola car ils sont des contacts à risque… », a plaidé cet agent de santé.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising