Connect with us

À la Une

RDC/Beni : la synergie “Bilenge” consternée par différents carnages

Published

on

Dans un communiqué de presse publié ce mardi 26 novembre 2019, la synergie “Bilenge” s’est dite consternée par des tueries qui persistent à Beni, et la mort d’un militant de la Lusha qui manifestait pour la restauration de la paix dans cette partie Est du pays.

Témoin des opérations militaires lancées par l’armée congolaise contre l’insécurité, la Synergie regrette que l’espoir des Congolais s’envole du jour au lendemain à cause des massacres qui se multiplient.

La synergie note que près de 70 civils ont été massacrés à Beni et ses environs par les ADF, toujours en représailles d’une offensive de l’armée congolaise contre leurs bases annoncées le 30 octobre 2019, selon un porte-parole de l’armée.

Et la dernière tuerie date dans la nuit du dimanche à lundi 25 novembre 2019 où 8 civils ont été tués.

À cela s’ajoute aussi la mort d’un militant de la Lucha à Beni, MUHINDO OBEDI, qui a été tué par balle par des policiers le samedi 23 novembre 2019, alors qu’il participait à une manifestation organisée pour protester contre les tueries sous l’œil et le silence de la MONUSCO dont la mission est de protéger les civils.

Pour toutes ces raisons, la population de cette contrée s’en est prise au bâtiment public (la Mairie), à la base de la Monusco et plusieurs autres dégâts matériels au passage, ce lundi 25 novembre 2019.

Soucieux de ce comportement inhumain et dégradant, les jeunes réunis au sein de la plate forme « Synergie Bilenge » présentent ainsi leurs condoléances à la famille biologique de et patriotique de Mohindo Obedi, et demandent au président de la République :
-de restaurer effectivement l’autorité de l’Etat dans cette partie de la RD Congo,
-de continuer à soutenir les militaires FARDC à multiplier des stratégies pour mettre définitivement fin à cette guerre involontaire et asymétrie
-demander le départ effectif de la MONUSCO ;

Enfin, ces jeunes encouragent tous ceux qui luttent pour la paix à Beni, de manière particulière, et sur toute l’étendue de la RD Congo en général, et exigent des enquêtes sérieuses pour élucider la mort du militant de la LUCHA, MUHINDO OBEDI, afin d’établir les responsabilités pénales de chacun, et que cette mort soit plus considérée comme un élément motivateur d’une cause commune.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :