Connect with us

À la Une

RDC/Beni: des agents de santé contre Ebola lapidés

Published

on

En marge des manifestations de colère qui ont éclaté ce jeudi 27 décembre en ville de Beni, d’énormes degats ont été enregistrés. Notamment au centre de transit des malades suspects d’Ebola qui a été saccagé de fond en comble.

D’après Jessica ilunga, porte-parole du ministère de la Santé, 24 patients ont fui lors de cette attaque. 17 d’entre eux avaient déjà été testés négatifs, tandis que 7 autres n’avaient pas encore été testés.

A l’en croire toujours, 3 patients sont rentrés au centre et des contacts ont été etablis avec 17 autres pour coordonner leur retour. Elle affirme même disposer des moyens de contacter les 4 autres.

Notons que ces manifestants ont aussi emporté des chaises et autres matériels du centre de transit. Dans leur colère, ils ont lancé des pierres à l’endroit des agents de ce centre.

«Quand ils sont arrivés, ils ont volé des chaises et commencé à nous chasser à coups de pierres. Nous avons changé des habits pour fuir vers des maisons voisines», a expliqué l’un d’entr’eux.

Une femme alitée dans ce centre affirme avoir été sauvée grâce aux élements de la police arrivés de manière impromptue au lieu de l’incident.

En somme, les agents de santé confirment que des personnes suspectées de contamination du virus Ebola sont bel et bien dans la nature. Ceci constitue un danger d’une probable contamination en masse. D’où, leur appel aux autorités de prendre des mesures de protection pour les équipes de riposte contre Ebola.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :