mbet

Connect with us

À la Une

RDC/Beni: 17 personnes exécutées au cours de deux attaques ADF en pleine campagne !

Published

on

Alors que la campagne électorale bat son plein, une dizaine de civils ont tués et d’autres sont portés disparus. C’est le bilan provisoire de l’incursion des présumés rebelles de force démocratique alliées (ADF ) à Beni-Nyaleke rive droite, précisément à Mamoma, et Mangolikene situé à plus ou moins 8 km du centre ville.

Jusqu’au soir de ce jeudi, seuls deux corps ont été enlevés du lieu du drame et d’autres y étaient encore, selon les sources locales à Beni.

Les rebelles rodent encore aux alentours, affirment les mêmes sources.

Dans la soiree de ce jeudi 6 décembre 2018, plus de 5 autres personnes ont été tuées à Rwangoma dans la cellule Menga. C’était aux environs de 21 heures que les balles ont été entendues dans cette partie de la ville de Beni. Ce matin, 5 corps ont été découverts, les victimes étaient tuées essentiellement par armes blanches, des têtes broyées. Ce qui fait provisoirement un total de 17 civils tués en une journée.

Le processus électoral en danger

Alors que l’élection approche, il ya encore des doutes sur le déroulement de cette opération démocratique.

« Nous sommes proche du vote, je ne sais pas si le gouvernement est entrain de voir cette situation que nous traversons à Beni. Nous ne savons pas qui ira voter ici à Beni pendant la situation horrible que nous traversons. Imaginez si aujourd’hui c’était le 23 décembre, qui pourrait se rendre au centre de vote en plein deuil ? Nous appelons la CENI de réfléchir deux fois… », a expliqué un habitant interrogé par CONFOPROFOND.NET.

Pendant ce temps, la situation s’annonce mal dans la journée, la tension semble être vive dans les quartiers Païda et une partie de Rwangoma suite à cette nouvelle tuerie. Des ecoliers et élèves ont été retournés à la maison, des boutiques ont du coup fermé au centre ville dans l’avant-midi.

Notons que les jours passés, la population avait plaidé pour la délocalisation de certains centres de vote des territoires où on observent des déplacements massifs des populations.

Cette situation intervient après une semaine seulement depuis que les cours ont repris dans des écoles après deux mois environs de paralysie suite à l’insécurité.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Mbandaka : Les Kimbanguistes ont commémoré le 106 ème anniversaire de Dialungana Kiangani

Published

on

L’église Kimbanguiste/section de la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, a bel et bien célébré ce mercredi 25 mai, sa fête de nativité ( Noël). Un évènement coïncidant avec le 106ème anniversaire de Son Eminence Dialungana Kiangani, ancien leader spirituel de cette église. La cérémonie s’est déroulée à la paroisse mère sise avenue Itela à Mbandaka 2, commune de Wangata, où toutes les paroisses environnantes s’étaient réunies pour communier ensemble.

Tout a commencé, d’abord, par un défilé de plus de 3 Km des croyants, parti de l’hôtel de ville jusqu’au siège de l’église. Ces derniers ont marché avec des chants de cantiques, chemin faisant, montrant au grand public leurs sentiments de joie.

Se confiant à CONGOPROFOND.NET, Benjamin Mokoko Nkonga, pasteur provincial a.i, a fait savoir que la seconde venue du Messi a eu déjà lieu et son nom c’est Dialungani Kiangani qu’aujourd’hui tous les Kimbanguistes à travers le monde commémore son jour. Il a appuyé ses arguments par les Saintes écritures de la Bible dans Esaï 53:3, Daniel 7:14 et Apocalypse 3:12.

Par ailleurs, Benjamin Mokoko a expliqué que la date d’aujourd’hui coïncide avec celle que toute la communauté Kimbanguiste avait décidé de célébrer comme étant le véritable jour de naissance de Jésus-Christ en l’an 2000, soit présentement 22 ans, après des longues études scientifiques et spirituelles faites par des chrétiens Kimbanguistes par rapport aux calendriers romain et Juif.

Enfin, celui-ci a profité de cette occasion pour inviter tous les Équatoriens à l’unité et à l’amour fraternel. “C’est dans cela qu’on peut espérer à l’épanouissement de tous !”, a-t-il conclu.

Eric Liyenge/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising