Connect with us

Provinces

RDC/Beni: 1 mort et des blessés graves dans des nouvelles manifestations de colère

Published

on

Au moins une personne est morte et quelques autres grièvement blessés dans des émeutes des élèves et écoliers dans ville de Beni dans la province du Nord-Kivu.
Depuis lundi, la ville a observée plusieurs manifestations des élèves et des écoliers qui réclament le retour de la paix.
Sur place, les cours ont été à nouveau perturbés et les activités socioéconomiques paralysées.
Les élèves et écoliers dénoncent la montée en flèche de l’insécurité qui se vit dans cette partie de la RDC. Des enfants de bas âge et des adultes ont rejoint les manifestants ainsi que d’autres personnes qui ne sont pas des élèves.
Les manifestants ont bloqué les différents boulevards et rues principales de la ville.
Ils ont barricadé les routes avec des pierres, des amas de bois et des kiosques.
Les manifestants ont brûlé mêmes des pneus sur la chaussée.
La police voulant rétablir l’ordre public à lancer des bombes à gaz lacrymogènes pour contenir les manifestants.
Ces derniers ont débordé malgré le déploiement de la police.
Les forces armées de la RDC sont intervenues en tirant à balles réelles sur les manifestants.
La tension montant d’un cran et les manifestants se sont répandus dans une bonne partie de la ville.
Jusque tard le soir, les tirs étaient encore au rendez-vous au quartier Cité Belge dans la commune de Bungulu dans la partie Ouest de la ville.
Le bilan provisoire fait étant d’un mort et des blessés graves.
Deux se trouvent dans la salle d’urgence de l’hôpital général de référence de Beni.
La victime a passé sa première nuit dans la morgue.

Delphin Mupanda/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Provinces

Drame à Tshikapa : Un jeune homme tué par une foudre à Kele !

Published

on

Christian Nkole, agé d’une vingtaine d’années, a été foudroyé dans les après-midi de ce vendredi 27 janvier 2023, au cours d’une pluie qui s’est abattue à Tshikapa dans le Kasaï.

Sur place, des témoins rapportent que ce dernier serait tué quelques heures après avoir nié le vol d’un téléphone au mini marché au rond-point 3Z.

En effet, c’est le tenancier d’une cabine téléphonique qui l’avait indexé comme responsable de la disparition de son téléphone quelques heures avant sa mort inopinée.

A en croire nos sources, Nkole Christian est nouvellement diplômé de l’Institut supérieur de commerce de Tshikapa.

Operateur de saisie (OPS) dans l’opération d’identification et enrôlement, il venait  de percevoir son per diem le jeudi 26 janvier après une formation à la CENI SEP/Kasaï, en attendant la sortie de la liste définitive des OPS pour un déploiement sur terrain.

Notons que cette pluie qui a causé la mort de ce jeune homme, a rendu la ville de Tshikapa impraticable suite aux débordements des eaux de ruissellement dans toutes les cinq (5) communes, notamment ; Kanzala, Mbumba, Mabondo, Dibumba1 et 2.

En outre, suite aux débordements des caniveaux, la route nationale s’est remplie d’eau et de la boue, empêchant voitures et motos de circuler. Une scène macabre à laquelle la population a assisté ce vendredi.

Face à cette situation, l’opinion déplore et dénonce la mauvaise qualité des infrastructures de la Route nationale numéro 1, jugée d’ailleurs trop petite.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising