K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

RDC-Angola: la sécurité et l’économie, une priorité( João Lourenço)

Published

on

En marge de la conférence de presse avec son homologue de la RDC, Félix Tshisekedi, tenue dans le jardin du Palais présidentiel à Luanda, à l’issue d’un entretien privé, le président de la République d’Angola, João Lourenço, a indiqué ce mardi 05 février 2019 que la coopération dans les domaines de la sécurité et de l’économie avec la République démocratique du Congo (RDC) était une priorité.

L’homme d’État angolais, cité par l’agence de presse Angop, a souligné que les deux pays ne pouvaient négliger la sécurité de la vaste frontière commune (plus de 2.500 km), et a suggéré des accords dans les domaines de la sécurité, de l’ordre public et de la migration.

Cependant, João Lourenço espère que les deux pays passent d’anciennes intentions à des projets concrets. Selon le président angolais, si les “énormes ressources minérales” sont exploitées avec des investissements réciproques dans les deux pays, le taux de chômage peut réduire”.

Par ailleurs, il a évoqué la nécessité de réorganiser les échanges commerciaux, en général, et le commerce transfrontalier, en particulier.

Il a exprimé son intérêt pour discuter et négocier l’approvisionnement en énergie électrique les provinces angolaises de Cabinda et d’autres régions frontalières, à partir de la RDC.

L’homme d’État angolais propose de mieux exploiter les chemins de fer de Benguela (CFB) et le port de Lobito, afin de faciliter l’exportation des minerais du Katanga vers les marchés internationaux et d’ouvrir des portes aux importations en RDC.

João Lourenço a souligné que les deux pays pouvaient partager leurs expériences afin de surmonter les problèmes d’infrastructures, d’électrification, d’industrialisation et du chômage.

Le président angolais estime que les deux pays avaient beaucoup à offrir l’un à l’autre, avec des gains réciproques et permettant de relever de nombreux défis communs.

Il sied de rappeler qu’il s’agit de la première visite à l’étranger de Felix Tshisekedi, après son investiture au poste de président de la RDC le 24 janvier dernier. Après Luanda Fatshi est attendu à Nairobi puis Brazzaville.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising