Connect with us

non classé

Quête de vérité : Se canaliser car l’énergie dit toujours la vérité

Published

on

Dans le tumulte de nos vies agitées, il est facile de se laisser emporter par nos émotions, nos impulsions, nos réactions immédiates. Pourtant, au-delà du brouhaha ambiant, une vérité essentielle se dessine : l’énergie que nous dégageons, celle qui émane du plus profond de notre être, dit toujours la vérité. Ce flux intérieur, cette force insaisissable, ne ment pas.

Lorsque nous prenons le temps de nous canaliser, de nous connecter à notre essence la plus profonde, c’est là que réside la clé de la vérité. Tout ce que nous ressentons au plus profond de nous-mêmes, ces intuitions, ces émotions brutes, ces vibrations intérieures, sont les messagers de notre vérité intime. Écouter cette énergie, la comprendre, c’est s’ouvrir à une source de sagesse inépuisable.

Dans un monde où les masques et les faux-semblants abondent, où la vérité semble parfois se dérober, il est essentiel de se reconnecter à cette énergie intérieure, à cette boussole fiable qui guide nos pas. Elle nous indique la voie à suivre, elle révèle nos aspirations les plus profondes, elle révèle qui nous sommes vraiment, au-delà des artifices et des illusions.

Se canaliser, c’est donc bien plus qu’une simple maîtrise de soi. C’est un retour à l’essentiel, à la source de notre être, là où la vérité réside sans fard ni détour. En écoutant cette énergie, en lui laissant la parole, nous embrassons notre vérité la plus authentique. Car au final, tout ce que l’on sent au fond de soi est toujours la vérité, un guide précieux sur le chemin de notre épanouissement et de notre vérité profonde.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

non classé

Énergie, vibration et fréquences : Qu’est-ce qui se cachent derrière les concepts New Âge ?

Published

on

Dans la culture New Age, les notions d’énergie, de vibration et de fréquences sont omniprésentes, souvent présentées comme des clés vers la guérison, la spiritualité et la transformation personnelle. Cependant, il est temps de remettre en question ces concepts et d’explorer leur validité scientifique.

Le concept d’énergie dans le contexte New Age est souvent vague et mal défini. Alors que dans les sciences physiques, l’énergie est une grandeur mesurable et quantifiable, dans le domaine ésotérique, elle est souvent utilisée de manière métaphorique pour décrire des états émotionnels ou spirituels. Il est important de distinguer entre ces deux approches pour éviter les malentendus.

La notion de vibration, quant à elle, est souvent associée à la fréquence à laquelle une entité physique ou énergétique oscille. Bien que la physique quantique ait montré que tout dans l’univers est en mouvement vibratoire, les extrapolations New Age sur la signification de ces vibrations pour la conscience humaine manquent souvent de base scientifique solide.

Les fréquences, qu’elles soient sonores, lumineuses ou électromagnétiques, sont étudiées de manière approfondie en physique. Cependant, les affirmations New Age selon lesquelles certaines fréquences peuvent guérir les maladies, élever la conscience ou ouvrir des portes vers des dimensions supérieures restent largement non étayées par des preuves empiriques.

Au-delà des interprétations New Age, les concepts d’énergie, de vibration et de fréquences ont une base scientifique solide et sont essentiels pour comprendre le fonctionnement de l’univers. En les démystifiant et en les examinant à la lumière de la rigueur scientifique, nous pouvons apprécier la complexité de notre réalité sans tomber dans le piège des simplifications ésotériques.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte