Connect with us

Actualité

Qualification des produits de soins complets d’avortement : sortir la RDC de la liste des pays à mortalité maternelle élevée !

Published

on

C’est avec l’appui technique et financier de l’organisation Américaine IPAS que le PNSR organise, du 22 au 24 novembre à l’hôtel Béatrice, un atelier de quantification des produits des soins complets d’avortement centrés sur la femme. Dans le but de contribuer à l’accès aux soins de santé sexuelle et reproductive y compris les soins complets d’avortement centrés sur la femme et la jeune fille sans discrimination.

Les objectifs spécifiques assignés dans ses assises sont : présenter les résultats de l’état de lieux de l’approvisionnement des produits SCACF dans les Fosa et pharmacies ciblées de 26 DPS; présenter I’outil de quantification des produits SCACF à toutes les parties
prenantes; quantifier les produits de soins complets d’avortement pour la période 2022-2025 par DPS; compiler les quantifications de toutes les 26 DPS; effectuer l’analyse des gaps financiers pour l’acquisition des produits SCACF pour la période 2022-2025; élaborer le plan d’approvisionnement 2022-2025 en produits SCACF.

Les raisons qui justifient le contexte de l’organisation de cet atelier est que la République Démocratique du Congo affiche des taux de mortalité maternelle , néonatale et infantile parmi les plus élevés au monde.

D’après les résultats de l’EDS 2013 -2014, la mortalité maternelle est estimée à 846 pour 100.000 naissances vivantes, les avortements non sécurisés représentent la deuxième cause de mortalité maternelle dans le pays.

Ces avortements non sécurisés dans des conditions d’hygiène précaires concernent toutes les femmes en âge de procréer ,y compris les adolescentes, avec une contribution au décès maternel estimé à 30% (MICS 2010).

Les avortements non sécurisés constituent donc un réel problème de santé publique et d’injustice sociale en République Démocratique du Congo. Selon les dernières études parues, 13% des décès obstétricaux sont imputables à des avortements à risque, souvent réalisés dans de très mauvaise conditions.

Désiré Rex Owamba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Kwilu : La population de Mukedi dans la rue ce lundi pour soutenir le médecin chef de zone de santé

Published

on

By

 

La notabilité, la société civile et des représentants de toutes les couches de la population vivant dans la commune rurale de Mukedi, dans le territoire de Gungu, ont pris d’assaut la rue dans une marche de soutien au médecin chef de zone de santé victime des menaces de la part d’un groupe des jeunes manipulés.

À travers une déclaration lue ce lundi 04 juillet 2022 devant le bâtiment administratif qui abrite les services de cette commune rurale, cette foule a affirmé s’aligner derrière Dr Mundendi Abraham, médecin chef de zone pour l’intérêt de la contrée.

Ils ont marché avec des chansons, banderoles et calicots en mains pour témoigner leur soutien indéfectible au médecin avant d’atteindre la maison communale

“Monsieur le bourgmestre cette haine Partisane ne date pas d’aujourd’hui rappelez vous lors de la remise et reprise du Dr Kilambo, ce même groupes d’individus sont allés faire un désordre sous l’œil impuissant de vos services” peut-on lire dans cette déclaration.

Les manifestants ont par ailleurs rappeler les autorités locales de faire assoir l’autorité de l’État dans ce coin de la République surtout que la zone de santé est une bien public de l’État.

“Pour éviter toutes les actes de barbaries dans notre commune monsieur le bourgmestre nous voulons que s’applique l’autorité de l’État qui est en berne depuis un moment” ont-ils renchérit

Selon quelques témoignages reçu auprès de manifestants Dr Mundendi Abraham mcz de la zone de santé de Mukedi à organisé cette zone depuis son avènement et ceux qui ne veulent pas de lui ne sont que les ennemis du développement de notre coin.

Pour rappel il y a quelques jours passés un groupe des jeunes étaient également dans la rue pour une marche de protestation contre le médecin chef de zone cité ci haut une marche qui s’est soldée par la lecture d’une déclaration de désaveu de Dr Abraham Mundendi.

Il sied de noter que la zone de santé rurale de Mukedi gère 24 airs de santé reparti dans quatres secteurs notamment Lozo, ngudi, kondo et kilembe.

David Mayele/Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising