Connect with us

À la Une

Programmes de soutien des #USA à la #RDC: perspectives d’avenir rassurantes

Published

on

Le résultat de l’élection présidentielle américaine prévue pour le 03 novembre prochain n’aura pas un impact significatif sur le soutien des États-Unis aux différents programmes de la République Démocratique du Congo (RDC). C’est ce qui ressort de l’entretien accordé à CONGOPROFOND.NET par l’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike A. Hammer, ce lundi 31 août 2020.

Le diplomate américain a rappelé que dans leur lettre du 16 août dernier au Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et au secrétaire d’État Mike POMPEO, le groupe des sénateurs américains des partis républicain et démocrate des États-Unis soutiennent le renforcement des politiques actuelles de l’administration du président Donald TRUMP au gouvernement de la RDC.

Il sied de noter que depuis l’accession de Félix Antoine TSHISEKEDI à la magistrature suprême de la RDC, les États-Unis accompagnent le pays dans la lutte contre la corruption, l’instauration d’un État de droit, etc. bref à relever les défis structurels du pays.

Mike Hammer est revenu plusieurs fois sur l’incidence positive qu’auront la lutte contre la corruption, contre l’impunité, pour l’amélioration de la sécurité et le soutien des institutions démocratiques sur la stabilité nécessaire pour attirer les investissements étrangers en RDC, particulièrement ceux des États-Unis d’Amérique. « La politique américaine en RDC est reconnue comme une initiative commune des deux principaux partis des États-Unis d’Amérique », a-t-il déclaré.

Notons que suivant la culture universaliste des pays de l’Amérique du nord, la coopération sera maintenue ou subira une légère modification à l’issue de l’élection présidentielle du 03 novembre 2020.

Jearry Coco LWESO/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte