Connect with us

À la Une

Programme de cantonage manuel: Kenge prêt à accueillir Ilunga Ilunkamba ce mercredi

Published

on

La ville de Kenge, chef-lieu de la province du Kwango, vit actuellement au rythme de la visite d’État du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, attendu, ce mercredi 19 août, pour le lancement du programme de cantonage manuel des routes de desserte agricole.

L’ambiance a visiblement pris de nouvelles couleurs et dimensions dans la ville. Même si la ville n’a pas été embellie, l’on sent l’accueil imminent d’une haute personnalité.

Les drapeaux des partis politiques sont arborés à différents endroits, des affiches et autres panneaux publicitaires jonchent les grandes artères, et des messages de bienvenue, œuvre de certains leaders communautaires et des organisations de la société civile, se pendent sur de grands murs et sur des arbres.

Des groupes ou orchestres de grand renom sont en place pour animer la manifestation de Kenge. Le célèbre musicien et maître du folklore yaka, Kas Kasongo, l’auteur de la chanson “Sisa bidimbu” qui a égayé l’ancien président de la République Joseph Kabila Kabange, a pris ses quartiers à Kenge avec tout son orchestre.

La presse locale et nationale, invitée pour etre le témoin de l’événement, est également au rendez-vous.

Des groupes sociaux, allant des mutuelles et des organisations de la société civile jusqu’aux responsables de la fonction publique, se disputent le billet d’invitation. Personne ne veut rater de rencontrer le chef du gouvernement congolais.

Des mémorandums sont en farde et d’autres à la saisie. Sylvestre Ilunga saura tout sur le Kwango dès ce mercredi.

Le gouverneur de province a fait imprimer une affiche. Le ministre des Affaires coutumières, Eyrolles Michel Mvunzi Meya, aussi. Une manière toute simple mais particulière de manifester que la province du Kwango est prête à recevoir son hôte de marque.

La place où sera tenue la manifestation est surtout prête.
Cette fois-ci, la solennité ne va pas avoir lieu dans des salons huppés de la ville. C’est un endroit simple que les autorités ont choisi pour abriter la manif et recevoir le premier ministre. Mais un endroit symboliquement très significatif: le quartier Peyeke, à Kenge 3. Des tantes ont été érigées au carrefour de deux routes, dont l’une s’ouvre la voie vers le secteur de Mosamba, et l’autre vers la commune rurale de Kenge 2 (Wamba, Popokabaka, etc).

Le gouverneur Léopold Kangulumba, qui faisait la ronde de la ville et de tous les sites prévus pour recevoir les invités, a expliqué à CONGOPROFOND.NET, que le choix de ce site a été dicté par son symbolisme : “c’est un carrefour d’où partent deux routes importantes pour le Kwango et la ville de Kenge”.

L’événement s’annonce riche en couleurs. Qui vivra verra.

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte