mbet

Connect with us

À la Une

Processus électoral : Une délégation conjointe CENCO-ECC reçue ce vendredi à la CENI par Denis Kadima 

Published

on

Une délégation commune de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et de l’Église du Christ au Congo (ECC) s’est entretenue au siège de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ce vendredi 11 mars 2022 avec le président de cette institution, Denis Kadima Kazadi.

Ces échanges se sont déroulés en présence du 1er vice-président de l’institution, Bienvenu Ilanga Lembow et de Gérard Bisambu, membre de la plénière.

“C’est la première rencontre que les deux commissions Justice et paix de la Cenco et de l’ECC ont eue avec le président Denis Kadima Kazadi depuis qu’il a pris les commandes de la Ceni. Nous constituons une mission d’observation électorale commune et notre visite avait trait aux échanges autour des contours de la feuille de route notamment les contraintes soulevées par la Centrale électorale au cours de sa présentation. Il y a deux jours, nous étions à l’Assemblée nationale pour faire un plaidoyer à propos de ces contraintes évoquées. Nous sommes venus sur place pour comprendre à fond certaines situations. Et les jours à venir, peut-être la semaine prochaine, nous prendrons langue avec certains responsables au niveau du gouvernement. Notre mission est en fait un plaidoyer en temps réel qui va permettre à la Ceni d’améliorer son travail sur le terrain parce qu’elle n’est pas partout. Elle met en œuvre des activités et nous on en fait un monitoring, après nous revenons pour évaluer pour, le cas échéant, contribuer à améliorer son travail”, a indiqué Cyrille Ebotoko, chargé du programme Éducation civique à la Commission Justice et Paix au sein de la Cenco au sortir de l’audience.

Avant de renchérir : “Après un tel travail, à la fin du cycle, nous formulons des recommandations permettant la mise en place des réformes dans le souci d’améliorer électoral. C’est en fait un travail qui se réalise en étroite collaboration comme cela l’a été les fois précédentes pour qu’ensemble nous puissions contribuer à la consolidation de la démocratie dans notre pays”.

Pour sa part, Dédé Aliango Marachto, membre du secrétariat général de la Commission Justice et paix à l’ECC et, par ailleurs, directrice du programme Dynamiques Femmes, a noté la réceptivité dont a fait montre le président de la Ceni, signe d’un intérêt certain, et qui a donné toutes les explications possibles dont avaient besoin ses hôtes. Ces derniers se sont dit “satisfaits des échanges” qu’ils ont eus.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising