Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Procès “100 jours” : B. Wenga (OVD) et F. Bamaros ( FONER) écopent de 3 ans de prison et M. Makabuza (SOCOC) 1 an

Published

on

Le procès “100 jours du Chef de l’Etat/volet infrastructures routières” mettant devant
la barre du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, l’ancien Directeur général de
l’Office des Voiries et Drainages (OVD), Benjamin Wenga ; le Dg du Fonds National d’entretien routier (Foner), Fulgence
Lobota Bamaros ainsi que le Directeur général de la Société congolaise de Construction
(Sococ), Modeste Makabuza, a rendu public le mardi 23 juin son jugement.

Benjamin Wenga et Fulgence Lobota Bamaros, ont été condamnés à trois ans des travaux forcés. Y compris une amende de 10 millions de dollars à payer. Ces deux précités ont été reconnus coupables de détournements des deniers publics dans le cadre des travaux des 100 jours du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi en ce qui concerne la réhabilitation et  construction des routes.

Pour sa part, Modeste Makabuza, patron de Société Congolaise de Construction (SOCOC) a
écopé d’un an des travaux forcés été reconnu coupable de complicité de détournement dans le cadre des mêmes travaux du programme d’urgence du Président de la République.

Pour rappel, le Ministère public avait requis 15 ans de travaux forcés en charge de Benjamin
Wenga. La même peine avait été sollicitée contre Fulgence Bamaros et Modeste Makabuza. Ils étaient accusés d’avoir surfacturé à hauteur de 66 millions
USD, les travaux l obtenus de gré à gré et impliquant OVD, SOCOC et FONER pour réhabiliter 32,5 km des voiries urbaines de Goma (Nord-Kivu) et Bukavu (Sud-Kivu).

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :