Connect with us

Diplomatie

Prix Mo Ibrahim : Le président nigérien Mohamed Bazoum honore son prédécesseur Mahamadou Issoufou à Niamey

Published

on

Le Président de la République du Niger, Mohamed Bazoum, va honorer l’ancien président Mahamadou Issoufou, ce vendredi 19 mai 2023, lors d’une cérémonie officielle au Centre des Conférences internationales Mahatma Gandhi de Niamey.

A en croire le communiqué de presse qui livre cette information, son prédécesseur Issoufou Mahamadou est le sixième lauréat du Prix Mo Ibrahim mettant à l’honneur le leadership africain d’excellence.

En effet, le prix Mo Ibrahim récompense des dirigeants africains qui se sont distingués au cours de leur mandat et qui ont renforcé la démocratie et l’état de droit dans leurs pays respectifs.

A en croire ce communiqué toujours, le comité du prix avait souligné le leadership exceptionnel de l’ancien président Issoufou pour avoir conforté la croissance économique au bénéfice de ses citoyens et a fait preuve d’un engagement indéfectible en faveur de la stabilité régionale et défendu sans relâche le respect des règles constitutionnelles et démocratiques.

A travers ce prix, l’ancien Président Mahamadou Issoufou vient ainsi de rejoindre le cercle restreint des lauréats du prix Mo Ibrahim dont la liste se présente comme suit : la présidente Ellen Johnson Sirleaf du Libéria (2017); le président Hifikepunye Pohamba de la Namibie (2014), le président Pedro Pires du Cap vert (2011), le président Festus Mogae du Botswana (2008), et le président Joaquim Chissano Nelson du Mozambique et enfin le président Nelson Mandela (2007) de l’Afrique du Sud, nommé en qualité de premier lauréat honoraire.

Melba Muzola/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Diplomatie

La RDC : Entre résignation et renaissance, la quête de sa place continentale

Published

on

Au cœur de l’Afrique, la RD Congo se tient comme un géant aux pieds d’argile, oscillant entre la résignation à l’emmerdement et la persévérance nécessaire pour tracer un avenir glorieux. La question cruciale demeure : la RDC est-elle prête à assumer pleinement son rôle de puissance capable de porter le fardeau de tout un continent ?

Depuis des décennies, la RDC a été le théâtre d’instabilités politiques, de conflits armés et d’exploitation économique, entravant ainsi son potentiel. Cependant, la résignation à cette situation ne peut être l’unique voie. La RDC a l’opportunité de se réinventer, de transcender les défis qui l’accablent et de forger son destin.

La persévérance, dans ce contexte, ne doit pas seulement être perçue comme une acceptation stoïque des difficultés, mais comme un engagement ardent à transformer les obstacles en opportunités. La RDC doit s’employer à aimer ce qu’elle fait, à embrasser les réformes nécessaires, à lutter contre la corruption endémique, à promouvoir l’éducation et la santé, et à exploiter ses vastes ressources naturelles de manière responsable.

La renaissance de la RDC ne peut se réaliser sans un leadership visionnaire, une gouvernance transparente et une mobilisation nationale. En s’élevant au-dessus des intérêts personnels, la RDC peut devenir le phare de l’Afrique, montrant la voie vers un avenir prospère, pacifique et solidaire.

Ainsi, la RDC est à la croisée des chemins, confrontée à un choix crucial : se résigner à l’emmerdement ou embrasser la persévérance inspirée par l’amour pour son propre redressement. Cette décision déterminera non seulement son propre destin, mais aussi celui de tout un continent.

TEDDY MFITU 

Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte