Connect with us

À la Une

Présidentielle 2018: UREP écartelé entre M. Fayulu et F. Tshisekedi

Published

on

Ce qu’on devait craindre est arrivé.

À l’heure des alliances entre les partis et regroupements politiques, il y a du rififi en l’air. C’est le cas du regroupement “Unis pour la république” présidé par Bofasa Djema. Affilié à la plateforme “Nouvel élan” d’Adophe Muzito, ce regroupement devrait donc soutenir son candidat naturel Martin Fayulu.

Coup de théâtre, dans un communiqué signé le 24 novembre par son président Bofasa Djema, ce regroupement a fait allégeance à “Cap pour le changement” et de facto soutient la candidature de Félix Tshisekedi. Ce communiqué se réfère à une correspondance du 04 novembre où l’Urep demandait à Adolphe Muzito de soutenir la candidat de Kamerhe à Genève.

Réponse du berger à la bergère, ce 2 décembre 2018, le Secrétaire exécutif du même regroupement réfute cette adhésion. Selon lui,  “la décision de Monsieur Charles Bofasa Djema n’engage que lui seul et son parti GR.” Barthelemy Botswali Lengomo a réitéré le soutien de son regroupement UREP à la coalition Lamuka et à Martin Fayulu, son candidat aux élections présidentielles de 2018.

Cette situation semble créer le trouble et de facto la division au sein de cette plateforme.

Tous les deux communiqués revendiquent une quelconque conférence des présidents qui a statué sur l’adhésion au CACH pour le cas de Bofasa et le maintien pour Botswali.

Une situation très ambiguë qui rappelle le dédoublement des partis politiques avant le dépôt des listes à la CENI.

Ainsi, les deux camps doivent se mettre d’accord sur une déclaration commune afin d’éviter d’exposer les linges sales aux yeux des électeurs à l’heure de la campagne électorale. Les linges sales se lavent en famille, dit-on!

TMB/ CONGOPROFOND. NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte