Connect with us

À la Une

Portefeuille : Lambert Mende et José Makila chez la Ministre Adèle Kayinda

Published

on

La ministre d’État, ministre du Portefeuille, Adèle Kayinda Mahina, a reçu, le mercredi 12 mai 2012 dans son cabinet de travail, tour à tour les délégations des administration des Lignes maritimes congolaises (LMC), conduite par Lambert Mende, et celle de la Société commerciale des transports et des ports, (Sctp) ex-Onatra, conduite par José Makila Sumanda.

 

Reçu en premier avec sa délégation, le président du Conseil d’administration des Lignes maritimes congolaises Lambert Mende Omalanga a présenté ses civilités et remis à la princesse Adèle Kayinda Mahina le plan d’action contenant toutes les difficultés auxquelles fait face cette société. Le Pca Lambert Mende et la délégation des LMC sont également venus solliciter, de la part de la patronne du Portefeuille, un appui institutionnel pour la réalisation des objectifs contenus dans ledit plan. À l’en croire, ce plan contient des contraintes structurelles héritées de l’équipe sortante des LMC concernant la relation entre cette société du Portefeuille de l’Etat et leurs partenaires nationaux et internationaux. L’intervention de la ministre d’État en charge du Portefeuille, a-t-il affirmé, permettra de relever les défis.

La patronne du Portefeuille a reçu en second lieu le président du Conseil d’administration de la Société commerciale des transports et des ports. José Makila a laissé entendre que les agents de la SCTP attendent leur créance auprès de l’État pour qu’enfin les retraités puissent partir tranquillement, et surtout reprendre les activités au port de Matadi et les chemins de fer, parce que selon lui, tout est délabré. Il faudrait reconstruire les infrastructures pour voir ce service de l’État reprendre normalement ses activités.

 

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET