Connect with us

Actualité

Police de proximité : clôture des sessions de formation de base à l’école de Kasapa (Lubumbashi) et à l’école de Tshipuka (Mbuji Mayi)

Published

on

Grâce au financement du Gouvernement des Etats-Unis dans le cadre du Partenariat Privilégié pour la Paix, la Prospérité et la Protection de l’environnement, à travers le Département d’Etat américain et du Bureau de l’International Narcotic and Law Enforcement Agency (INL) en RDC, depuis 2015, l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM) met en oeuvre un projet visant la mise en place d’un système de police de proximité à Lubumbashi et Mbuji Mayi. Une partie du financement a été allouée à la formation de base des policiers, aux constructions et à l’équipement de nouveaux commissariats et Sous Commissariats de Police. Le projet entre dans le cadre global de la mise en oeuvre du programme de réforme de la Police Nationale Congolaise (PNC), du renforcement de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance, suivant la doctrine de police de proximité.

Les sessions de formation de base sur la police de proximité, organisées du 15 mars au 26 août 2021 à Lubumbashi
et du 20 mars au 20 septembre 2021 à Mbuji Mayi seront clôturées respectivement le mardi 21 septembre à
Lubumbashi et le jeudi 23 septembre à Mbuji-Mayi. La double cérémonie de clôture, prévue à ces dates aux Ecoles de Police de la Kasapa et de Tshipuka sera suivie de la remise symbolique du bâtiment devant abriter le Souscommissariat de Poleni à Lubumbashi, et celui abritant le Sous-Commissariat de Beena Kabongo à Mbuji Mayi.

La formation de base, d’une durée de 6 mois dont 1 mois de stage pratique, a été axée sur la Police de proximité
suivant le bloc programme validé par la Police Nationale Congolaise. 32 modules de formation repartis en trois volets, formation générale, formation technique et formation juridique, ont été dispensés.

Les participants ont aussi suivi diverses conférences sur des thématiques spécifiques telles que le genre, les droits humains et les violences sexuelles.

La période de stage, organisée au sein des unités déjà formées, a été mise à profit pour intégrer progressivement les policiers dans les communes Annexe et Dibindi où ils vont être déployés. 192 policiers dont 35 femmes à Lubumbashi et 200 dont 21 femmes à Mbuji Mayi ont achevé cette formation. Il s’agit de la troisième
promotion de policiers formée dans le cadre des différentes phases du projet, portant le total à 1429 policiers formés durant les 5 dernières années.

Toujours dans ce cadre, 9 nouveaux bâtiments de la Police dont 5 à Lubumbashi et 4 à Mbuji Mayi sont en
construction et serviront de bureaux aux policiers formés et qui seront déployés dans les communes de Dibindi
(Mbuji Mayi) et Annexe (Lubumbashi). Ces bâtiments, entièrement équipés, permettront aux policiers de travailler
dans des meilleures conditions, et surtout, devront permettre d’améliorer significativement l’accessibilité des
services de police et l’accueil du public, y compris des populations vulnérables. Ces bâtiments disposent de salles de garde à vue répondant aux normes de respect de droits humains. Au total, 31 bâtiments de la Police ont été construits avec le financement du Gouvernement américain depuis le début du projet en 2015.

Pour améliorer l’efficacité des services de la Police, les 9 Sous-commissariat de la Police des villes de Lubumbashi et Mbuji Mayi seront dotés en divers équipements et matériels, dont 2 véhicules de patrouilles, 40 motos, 30 ordinateurs, 20 imprimantes, 50 kits complets Radio TAIT TP 9300 UHF (Portables et bases), et enfin, en divers mobiliers.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET