Connect with us

Economie

OR : La production du premier trimestre place Barrick sur la bonne voie pour atteindre les objectifs de 2022

Published

on

Barrick Gold Corporation (NYSE:GOLD)(TSX:ABX)(‘Barrick’ ou la ‘Société’) a annoncé aujourd’hui des ventes préliminaires pour le premier trimestre de 1,0 million d’onces d’or et de 113 millions de livres de cuivre, ainsi qu’une production préliminaire de 1,0 million d’onces d’or et 101 millions de livres de cuivre. Comme indiqué précédemment, la production d’or de Barrick en 2022 devrait être la plus faible du premier trimestre et augmenter tout au long de l’année, tandis que la production de cuivre devrait être plus élevée au second semestre. Nous restons sur la bonne voie pour atteindre nos prévisions annuelles pour l’or et le cuivre.

Le prix moyen du marché de l’or au premier trimestre était de 1 877 $ l’once, tandis que le prix moyen du marché du cuivre au premier trimestre était de 4,53 $ la livre.

Comme prévu, la production d’or préliminaire au T1 était inférieure à celle du T4 2021, notamment à : Carlin et Cortez suite à l’épuisement du stock de minerai souterrain à plus haute teneur traité au T4 2021 après la défaillance mécanique du broyeur du torréfacteur Goldstrike au T2 2021 ; Kibali et Turquoise Ridge en raison de l’entretien prévu ; et Tongon en raison du séquençage de la mine. Étant donné que les onces d’or vendues au T1 sont inférieures de 20 % à celles du trimestre précédent, le coût des ventes d’or par once 2 au T1 devrait être supérieur de 10 % à 12 %, le total des coûts décaissés par once 3 devrait être supérieur de 15 % à 17 % et les coûts de maintien tout compris par once 3 devraient être de 19 % à 21 % supérieurs à ceux du T4.

La production de cuivre préliminaire du T1 était inférieure à celle du T4 2021, principalement à Lumwana comme prévu. Comme indiqué précédemment, nous continuons de nous attendre à une augmentation constante du débit à Lumwana au cours de 2022. Malgré la baisse de la production, les ventes de cuivre du premier trimestre étaient conformes à celles du trimestre précédent. Par rapport au T4 2021, le coût des ventes de cuivre par livre 2 au T1 devrait être conforme au trimestre précédent, tandis que les coûts décaissés C1 par livre 3 devraient être supérieurs de 10 à 12 %, principalement en raison de la baisse des teneurs prévues à Lumwana, comme la mine a continué de se concentrer sur le décapage des stériles capitalisés pour ouvrir des zones d’extraction à plus haute teneur et permettre une croissance future de la production au cours des cinq prochaines années. Les coûts de maintien tout compris du cuivre par livre 3 devraient être de 1 à 3 % inférieurs à ceux du T4.

Par ailleurs, Barrick a reçu 0,3 milliard de dollars supplémentaires de Kibali au premier trimestre 2022, ce qui fait suite aux 107 millions de dollars que Barrick a reçus en dividendes de Kibali au quatrième trimestre 2021.

Barrick fournira une discussion et une analyse supplémentaires concernant sa production et ses ventes du premier trimestre 2022 lorsque la société publiera ses résultats trimestriels avant l’ouverture des marchés nord-américains le 4 mai 2022.

Le tableau suivant comprend les résultats préliminaires de la production et des ventes d’or et de cuivre des activités de Barrick :

Trois mois terminés
31 mars 2022
Production Ventes
Or (onces attribuables (000))
Carlin (61,5%) 229 230
Cortez (61,5 %) 115 118
Crête Turquoise (61.5%) 67 64
Long Canyon (61,5%) 25 25
Phénix (61,5 %) 23 21
Mines d’or du Nevada (61,5 %) 459 458
Loulo-Gounkoto (80%) 138 137
Pueblo Viejo (60 %) 104 104
Kibali (45%) 76 73
Mara Nord (84%) 56 58
Veladéro (50%) 46 39
Bulyanhulu (84%) 45 55
Tongon (89,7%) 35 38
Hemlo 31 31
Or total 990 993
Cuivre (livres (millions) attribuables)
Lumwana 57 70
Zaldívar (50%) 25 26
Jabal Sayid (50%) 19 17
Cuivre total 101 113

Résultats du premier trimestre 2022

Barrick publiera ses résultats du premier trimestre 2022 avant l’ouverture du marché le 4 mai 2022. Le président et chef de la direction, Mark Bristow, animera une présentation virtuelle sur les résultats ce jour-là à 11 h 00 HAE, avec un webinaire interactif lié à une conférence téléphonique. Les participants pourront poser des questions.

Accéder au webinaire
États-Unis et Canada (appel gratuit) 1 800 319 4610
Royaume-Uni (appel gratuit) 0808 101 2791
International (appel gratuit) +1 416 915 3239

Les documents de présentation du premier trimestre 2022 seront disponibles sur le site Web de Barrick à l’adresse www.barrick.com .

Le webinaire restera sur le site Web pour une visualisation ultérieure, et la conférence téléphonique pourra être rediffusée par téléphone au 1 855 669 9658 (numéro gratuit aux États-Unis et au Canada) et +1 604 674 8052 (numéro international), code d’accès 8611.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Sodimico SA : Une coquille vide profitant aux individus à remplacer ( Rapport de l’IGF)

Published

on

La situation de la Société de développement intégral et minier du Congo SODIMICO S.A demeure chaotique et préoccupante, malgré les multiples appels à sa relance totale.

Dans un rapport synthèse de l’Inspection Générale des Finances (IGF) qui y a effectué récemment une mission de contrôle, il est indiqué que la Sodimico est dans un « état de défaillance terrible et nécessite une attention particulière des autorités pour sa mise en marche ». 

En effet, précise-t-on, sur les 11 titres miniers de la Sodimico, 7 sont cédés à titre définitif dans les joint-ventures, et 4 restants sont en amodiation. En plus de la conclusion des contrats de partenariat sans impact sur le développement de la Sodimico SA et de l’État congolais, illustrée par la cessation des actifs dans ces partenariats sans évaluation, la fixation forfaitaire des parts dans le capital sans tenir compte des apports en nature de la Sodimico qui se retrouve minoritaire alors qu’elle apporte l’essentiel de l’affaire.

Le Rapport note également le détournement par le gouvernement de 14.600.000USD sur 15.000.000USD représentant le quota part de 50% de pas de porte versé par la société FORTUNE AHEAD LTD revenant à la Sodimico SA. L’encaissement de ce montant a été certifié par le ministère des Finances. La mission de contrôle n’a eu l’assurance que ce montant a été crédité dans le compte général du trésor.

Vente des parts de la Sodimico SA

Dans la joint-venture SODIFORT pour un montant de 30.000.000USD aux filiales de la société FORTUNE AHEAD dont 20.000.000USD retenus par le gouvernement, la mission de contrôle n’a pas eu d’assurance que ce montant a été crédité au compte général du trésor.  Également depuis 2002 cette société n’a jamais développé une activité industrielle. Elle n’a vécu que de pas de porte des quelques partenaires.

L’IGF note sur le plan gestion des ressources humaines que :

Le staff dirigeant de la Sodimico SA nommé par ordonnance présidentielle depuis 2006 est hors mandat légal depuis 10 ans. Un personnel devenu pléthorique vu l’absence de production, les effectifs gravitent autour de 452 agents en sus la Sodimico SA compte 573 agents retraités non désintéressés et 455 agents décédés cumulant une dette sociale de CDF 72 247 922 174.

Irrégularité de la paie des salaires et vieillissement des travailleurs les exposants à des maladies et à la mort.

Durant la mission, c’est la rémunération du mois de novembre 2020 qui venait d’être payée et portait sur une enveloppe de USD 253.192.

De tout ce qui précède, la mission de contrôle recommande au gouvernement ayant ponctionné USD 24.600.000 des ressources de la Sodimico SA d’envisager le financement d’un plan de relance des activités industrielles de celle-ci; Envisager un règlement définitif du litige entre sodimico SA et la société UNITED PETROLEUM au sujet de la saisie de 5 parts de la sodimico SA dans la société KCC; Renouveler le management actuel de la sodimico SA car hors mandat et pour impulser un nouveau vent dans la gestion de cette entreprise du portefeuille de l’État presqu’en faillite.

JOSEPH MALABA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising