Connect with us

Actualité

One Planet Summit 2 : la RDC veut adhérer à l’Alliance pour la préservation des forêts tropicales

Published

on

Paris a abrité, ce lundi, le deuxième sommet ” One Planet Summit” consacré à la biodiversité.

En raison de la pandémie de COVID-19, ce sommet de Paris pour la biodiversité se déroule en visioconférence.

A la tête d’un grand pays forestier aux multiples enjeux, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a été invité par son homologue français Emmanuel Macron pour participer à cet échange sur la problématique de la déforestation.

Dans son allocution, le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rappelé les engagements importants pris par son pays, la RDC, en faveur de la préservation des forets tropicales.

Il s’agit des engagements au plan juridique, politique et social.

Au plan juridique, la RDC a promulgué un code forestier qui pose les principes fondamentaux en matière de gestion et de la protection des forêts.

Dans le même souci, il a créé l’Agence Congolaise de Transition Écologique et du Développement Durable ( ACTEDD) dont la mission est, entre autres, d’impulser les réformes des politiques publiques en faveur de la transition écologique.

Ensuite, la RDC a adopté des politiques visant à concrétiser les objectifs du développement durable notamment le 15 ème objectif qui vise à ” préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la diversification, encourager et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’approvisionnement de la biodiversité “.

Avec une couverture estimée à 155 millions d’hectares représentant près de 10 % des forêts tropicales mondiales et plus de 47 % de celles d’Afrique et qui aligne une biodiversité caractérisée par un complexe végétal imposant et de faciès variés et rares, a mis en place des politiques protectrices de cette importante richesse biologique.

Devant ses homologues, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a réitéré l’engagement de l’adhésion de la RDC à l’Alliance pour la préservation des forêts tropicales lancée à New York en septembre 2019.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

UNAFEC : Umba Lungange Ladislas succède à Gabriel Kyungu wa Kumwanza !

Published

on

Fin d’intérim à l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti cher au feu Gabriel Kyungu wa Kumwanza. Désormais ce parti membre de l’Union Sacrée est sous la commande de Umba Lungange Ladislas, député provincial du Haut-Katanga. Sa confirmation, en tant que successeur de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, est intervenue ce samedi 15 juin 2024 à Lubumbashi, précisément à l’hôtel Tanganyika, lors du Congrès de redynamisation de l’Unafec, en présence des co-fondateurs de ce parti, ainsi que les membres de la famille biologique de Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Dans son mot de circonstance, le nouveau président national de l’Unafec a retracé son histoire politique dominée par sa fidélité aux côtés de “Baba” Gabriel Kyungu wa Kumwanza, fondateur de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo jusqu’à la création de leur parti politique. Il a invité tous le monde à l’unité pour une santé parfaite de l’Unafec, tout en invitant les “brebis galeuses” à rejoindre l’équipe. ” Nous venons de loin avec l’Unafec. Nous avons sérieusement combattus différentes dictatures. Aujourd’hui, nous allons mettre de l’ordre au sein de l’Unafec pour retrouver notre santé”, a-t-il déclare.

Notons que UMBA LANGANGE LADISLAS a assuré la présidence intérimaire de l’Unafec après la mort de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, avant d’être élu, ce samedi, comme président national.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte