Connect with us

À la Une

Obsèques Tshisekedi: Kagamé, Sassou Nguesso, Lourenço, Edgar Lungu, Faure Gnassingbe et Alpha Condé à Kinshasa

Published

on

À un jour du rapatriement de la dépouille de feu Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, les préparatifs vont bon train pour rendre hommage à ce digne fils du pays qui a consacré toute sa vie dans le combat pour l’instauration d’un Etat de droit en République démocratique du Congo.

À cette occasion, a-t-on appris, les obsèques du 1e ministre honoraire, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, vont connaître la participation des personnalités tant nationales qu’ internationales.

Des noms sont déjà cités notamment des chefs d’État.

À en croire des sources proches de la présidence de la République démocratique du Congo, 6 ont déjà confirmé leur participation, sauf changement de dernière minute. Il s’agit du Congolais Dénis Sassou Nguesso, qui serait accompagné par son épouse et une forte délégation des officiels; de l’Angolais Joao Lourenco et son ministre de l’Intérieur; du Zambien Edgar Lungu; du Togolais Faure Gnassingbe et du Guinéen Alpha Condé.

Notons qu’en marge de cet événement, KASONGO KITENGE SYLVANO, le commissaire divisionnaire adjoint et commandant ville de Kinshasa a indiqué que la police a pris toutes les dispositions nécessaires pour sécuriser la population, les invités et leurs accompagnateurs avant, pendant et après toutes les activités, dans le cadre de ces obsèques.

“Nous avons des informations qu’il y a des inciviques qui ont l’intention de troubler l’ordre public en jetant des projectiles pour perturber les différentes étapes de ces obsèques. La police met donc en garde tout individu qui s’adonnerait à tout acte répréhensible par les lois du pays”, avait laissé entendre mardi 28 mai 2019 le numéro un de la police nationale ville de Kinshasa.

À lui d’annoncer: ” Un dispositif sécuritaire important est déjà mis en place avec des éléments apparents et non apparents à travers toute la ville de Kinshasa pour mettre hors d’état de nuire tout fauteur des troubles, dans le respect strict de la loi.

Pour l’heure, les préparatifs vont bon train. Au stade des Martyrs, le montage du podium où la dépouille et le cercueil seront exposés est presque terminé. Et à quelques mètres de là, toujours sur l’aire de jeu, l’on assiste au parachèvement de la scène sur laquelle les différents groupes musicaux vont se produire lors de la soirée de la veillée prévue le vendredi.

Moss Lenga, chargé de communication et porte-parole du comité organisateur des obsèques, a bon espoir que d’ici vendredi ce qui n’est pas terminé le sera à temps pour la cérémonie d’hommage.

Sur le plan sécuritaire, des dispositions ont été prises pour qu’à l’extérieur du stade, mais surtout à l’intérieur, la sécurité soit la plus stricte possible. “Il y a une partie du stade où des gradins ont été réservés comme étant la partie qui accueillera le chef de l’Etat et ses invités. Il y aura une autre partie qui sera réservée à la famille biologique et une autre encore aux corps constitués, c’est-à-dire aux représentations diplomatiques, mais aussi à l’Assemblée nationale, au Sénat etc. Tout cela a été bien délimité et le passage d’une zone à une autre ne sera pas possible”, a-t-il expliqué ce mardi 28 mai 2019.

L’objectif, a-t-il indiqué, est que tout soit terminé mercredi vers midi si possible, de sorte qu’on puisse procéder à une espèce de répétition générale de la façon dont les choses vont se passer.” Nous tenons à être fin prêts pour que l’honneur soit rendu dans les meilleures conditions et à la hauteur de la dignité de l’homme que nous allons conduire vers sa dernière demeure.

À titre de rappel, décédé depuis le 01 février 2017, l’ancien Premier ministre congolais, l’un des fondateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et icône pour sa lutte non- violente et l’instauration d’un Etat de droit, sera inhumé ce 01 juin sur la terre de ses ancêtres dans la concession familiale, dans la commune de la Nsele, où un mausolée est érigé.

Après plusieurs reports suite aux divergences entre sa famille politique, biologique et les autorités de l’époque, la dépouille de feu Étienne Tshisekedi va enfin regagner la République démocratique du Congo. Ceci, suite à la victoire de son fils politique et biologique Félix Antoine Tshisekedi à la dernière élection présidentielle.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte