Connect with us

À la Une

Numérique : des experts en travaux de fixation du cadre et des structures du Secrétariat général du ministère

Published

on

Le Vice-premier ministre, ministre de la Fonction publique, Modernisation de l’administration et Innovation du service public, Jean-Pierre Lihau, a ouvert ce lundi 14 juin 2021, dans l’amphithéâtre du Centre Boboto à Gombe, les travaux de fixation du cadre et des structures organiques du futur secrétariat général du ministère du Numerique. Prennent part à cette session qui va s’étendre sur 45 jours : des experts des différents ministères, notamment de la Fonction publique, Modernisation de l’administration et Innovation du Service public; du Numérique ; etc.

Dans son discours d’orientation, le ministre du Numerique, Désire Cashmir Eberande Kolongele, a d’entrée de jeu rappelé aux participants que le ministère qu’il dirige est chargé de matérialiser la vision du Chef de l’Etat qui s’était engagé à faire du Numérique, un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social de notre pays. ” Il a choisi d’en faire un des principaux vecteurs de développement du pays, à l’instar de ce qui se passe dans d’autres pays du monde”, a-t-il expliqué.

Rappelant aux experts l’immensité de la tâche qui leur incombe, Eberande Kolongele a fait noter qu’il s’agit, entre autres, de fixer le cadre et les structures organiques du Secrétariat général du ministère du numérique, qui doit être au diapason de ce qui se fait ailleurs. ” Ce Secrétariat général devra disposer des directions spécialisées dans les divers domaines du numérique, avec des profils ayant une expertise pointue dans ce domaine. Les agents de ce ministère devront connaître et maîtriser de notions nouvelles comme l’intelligence artificielle, les applications, l’internet de la technologie 5G, l’informatique des nuages, des données massives et ouvertes (Big Data et Open Data), de la chaîne de blocs (blockchain), la monnaie électronique, l’ubérisation de l’économie, la génomique, la nanotechnologie, et j’en passe”, a souligné le professeur.

Tout en les exhortant à travailler d’arrache-pied en vue de produire le Cadre et les Structures Organiques du Secrétariat général de ce nouveau ministère, le ministre en charge du Numérique a souhaité une assiduité ainsi qu’un grand succès aux travaux de fixation du cadre et des structures organiques du Secrétariat général du Ministère du numérique.

Quant au Vice-premier ministre en charge de la Fonction publique, il a félicité la clairvoyance et le juste flair de son collègue du Numérique d’en appeler aux Experts de plusieurs secteurs pour fixer les cadres organiques des services étatiques de ce nouveau ministère. “(…) Je vous conjure de ne pas surtout tenir pour parti négligeable les exigences techniques d’organisation quelles qu’elles soient, encore qu’il faille y adjoindre les recommandations du Comité de pilotage de la réforme de l’administration publique de notre pays. Le Numérique, tenez-le, n’est pas seulement un Département ministériel, c’est tout autant un outil très technique et un levier moderne de développement”, a exhorté Jean-Pierre Lihau.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET