Connect with us

À la Une

Nouveaux Statuts de la FECOFA : ce qu’il faut retenir !

Published

on

La salle Mayamba du collège Boboto de la commune de la Gombe a servi de cadre, le jeudi 15 septembre 2022, à deux assemblées générales : ordinaire et extraordinaire de la Fédération Congolaise de Football Association. Les participants à ces assises ont opté pour la liste concernant l’élection des postes au sein du Comité Exécutif en lieu et place de postes par poste. Les statuts révisés comprenant 94 articles de la Fecofa ont été adoptés moyennant amendements.

En effet, selon les nouvelles dispositions, plus précisément l’article 30, alinéa 1, les élections se font à bulletin secret.

(2) Les élections se déroulent conformément au Code électoral de la Fecofa et sont supervisés par la Commission électorale.

(3) L’élection pour les postes au sein du Comité Exécutif se fait par liste.(3) Afin de s’assurer de l’élection d’un minimum de trois femmes au sein du Comité Exécutif en conformité avec l’article 37 al. 5 des présents Statuts, chaque liste doit, sous peine d’irrecevabilité, comporter au moins trois candidats de sexe féminin.

(4) Chaque liste de candidats doit être soutenue par au moins deux Membres de la FECOFA. Chaque Membre ne peut soutenir qu’une seule liste. Si un membre soutient plus d’une liste, aucune de ses déclarations de soutien n’est considérée comme valable. (5)

(6) Lors de l’élection des postes à pouvoir au sein du Comité Exécutif, la majorité absolue, soit plus de 50% des suffrages valablement exprimés, est nécessaire pour qu’une liste soit élue. Si aucune liste n’obtient la majorité requise au premier tour les deux listes ayant obtenu le plus grand nombre de voix dans le premier tour restent en lice pour le deuxième tour. En cas d’égalité des votes au deuxième tour, le candidat ayant obtenu le plus de voix lors du premier tour est élu. Si l’égalité persiste, il sera procédé au tirage au sort.

QUOTA DE CLUBS 32

Le quota de clubs est de 32 personnes lors de la prochaine assemblée extraordinaire et élective de la Fecofa. Il n’y aura pas seulement les représentants des clubs de la Ligue 1 et Ligue 2 du Championnat de la Ligue nationale de football. Ceux de clubs champions des différentes Ligues provinciales (11) sont également concernées.

Le secrétaire général de la Fecofa sera nommé ainsi que les deux secrétaires adjoints sur proposition du président au Comité Exécutif.

Concernant le comité de gestion de la Linafoot, de la Linaff et la Linafj, tous les membres du comité seront élus.

Notons que le code électoral de la Fecofa concernant 25 articles a été également adopté sans amendement par les participants à ces assises de 32 participants. Les deux délégués de la Ligue de la Province Orientale par manque de vol et le représentant du FC Saint Eloi Lupopo n’ont pas assisté à ces deux assemblées de la Fecofa. Les différents rapports de l’AGO ont été également adoptés moyennant amendements.

Ces assises se sont déroulées en présence du ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde, du conseiller Principal du Chef de l’Etat au collège Culture, Arts et questions religieuses, Théo Thilumba wa Kabeya, du secrétaire général du Comité olympique congolais, Alain Badiashile, Secrétaire Général de la Caf, Veron Monsengwo, Jean Jacques Marcel Diene, Directeur de cabinet du sg de la Caf, des délégués de la CAF et FIFA, Me Guy Kabeya des questions juridiques et Dieudonné Sambi des Finances. Elles ont été présidées par l président intérimaire Donatien Thsimanga et secrétaire général de la Fecofa, Belge Situatala.

Cellule de communication FECOFA


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte