Connect with us

À la Une

Nord-Kivu : la question sécuritaire s’invite à la campagne des candidats gouverneur

Published

on

C’est partie pour la campagne électorale, depuis hier lundi 27 mai, à Goma pour les candidats gouverneur du Nord-Kivu. Pour la séance de ce premier jour, deux candidats sont passés devant les élus provinciaux pour présenter leurs projets de société. Il s’agit de Théobald Binamungu et Erick Kamavu.

Le premier veut remettre la sécurité au Nord-Kivu, pendant que le second se montre comme le gouverneur du changement.

Deux autres seront entendu ce mardi 28 mai par les élus provinciaux. Nzangi Muhindo Butondo et Carly Nzanzu Kasivita qui avait déjà commencé son exposé, mais a connu des malaises sanitaires obligeant le président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu de suspendre la séance momentanément avant de la reprendre quelques minutes plutard.

Le candidat Théobald Binamungu est revenu sur son parcours, surtout dans le domaine sportif de la RDC qu’il juge d’élogieux. Il dit que son cheval de bataille est la remise de la sécurité sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu.
« Je vous donne trois mois, chers honorables députés. Une fois élu gouverneur de province, je mettrai un dispositif sécuritaire fort; je rejoindrai sans complaisance le commandement des forces armées et de la police afin de garantir des patrouilles sur les tronçons routiers pour s’occuper des coupeurs de routes et vider l’insécurité telle que nous l’observons dans le Vusendo; je m’occuperai aussi du triangle de la mort qui sème la terreur à Beni, dans le secteur de Mbau, Eringiti, Mavivi et Nyaleke. Je m’engage à rétablir la sécurité sur tous les tronçons routiers et dans les villages, à neutraliser les bandes armées puisque je constitue moi-même une solution pour notre province », a priorisé ce membre actif de la FECOFA (Fédération Congolaise de Football Association).

Le candidat du RCD/KML, lui, se veut un candidat de la rupture et du changement. Erick Kamavu veut aussi améliorer le social de la population du Nord-Kivu. Bien qu’il soit de l’obédience de l’opposition, il a promis de travailler en collaboration avec le président de la République.

Le candidat FCC, Carly Nzanzu Kasivita, qui a connu des petits malaises sanitaires en plein exposé, reviendra avec Nzangi du MS devant les députés provinciaux ce mardi 28 mai pour présenter leurs plans pour la gestion de la province.

Il sied de souligner tout de même que les candidats qui ont déjà désisté, dont Jean-Paul Lumbulumbu Muthanava et Venant Tshipasa ne sont pas concernés par cet exercice bien qu’ils n’ont pas encore signifié s’ils sont en faveur de quel candidat gouverneur.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte