Connect with us

À la Une

Nord-Kivu : journée internationale de la Croix-Rouge, hommages aux secouristes

Published

on

 

Les secouristes et leurs partenaires ont défilé dans les rues et avenues du chef-lieu de la capitale provinciale du Nord-Kivu. Commencé au bureau provincial de cette structure, ce défilé a chuté là même au bureau où plusieurs allocutions ont été prononcées.

Du mot du représentant mondial de la Croix-Rouge et du croissant Rouge, en passant par celui du Chef de la sous-délégation zone Est du CICR, pour finir par celui du président provincial de la Croix-Rouge, tous ont reconnu le travail qu’abat les secouristes en RDC, en général et au Nord-Kivu, en particulier, selon eux, dans des conditions très difficiles. Le numéro un de cette organisation en province a également rendu hommage aux secouristes qui se battent dans la riposte contre la maladie à virus Ebola dans la partie Nord de la province, en dépit de la résistance communautaire dont ils sont victimes aux côtés d’autres humanitaires.

«Le thème de cette journée est ‘amour’ et nous devons toujours manifester cet amour en n’oubliant pas nos collègues de la partie Nord. Cette partie où deux territoires sont frappés par la maladie à virus Ebola, c’est par un signe d’amour que nous intervenons toujours avec l’aide de nos partenaires, les CICIR et de l’AFD qui sont nos partenaires traditionnels fidèles. Sans oublier aussi les personnes de bonne volonté pour faire face à cette épidémie. La tâche est immense, mais n’est-ce pas chaque fois nous disons, “nous sommes prêts toujours à service” et nous pensons que malgré des difficultés, malgré la résistance de nos frères de la partie Nord, nous n’allons pas nous lasser; nous allons continuer à travailler jusqu’à éradiquer cette épidémie.

“Un père dont un membre souffre, c’est tout le corps qui souffre”, a-t-il renchéri. Et d’ajouter : “ici, nous devons garder en mémoire la compassion, mais aussi l’encouragement et le soutien de nos sécuristes de cette partie, car à la Croix-Rouge, nous n’avons pas de race, de tribu et de faille ; nous n’avons qu’une seule famille qui est la Croix-Rouge », a dit Marcel Mwamba Makala.

Au cours de cette même cérémonie , il y a eu présentation des saynètes par certains secouristes consistant à la sensibilisation sur la prévention contre Ebola et les enterrements dignes et sécurisés. sans oublier de montrer à l’assistance les dangers que courent les membres de la communauté en résistant contre les gens des équipes de riposte.

Cette journée se célèbre au Nord-Kivu alors qu’un secouriste du territoire de Nyiragongo (environ 10 km au Nord de Goma) est en captivité depuis plusieurs jours. Marcel Mwamba Makala n’a pas voulu s’attarder sur cette question avant d’insinuer que les autorités de la province s’y penchent déjà pour que leur membre retrouve sa liberté.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET