Connect with us

À la Une

Nord-Kivu/Covid-19 : World Vision dote 8 zones de santé en intrants médicaux pour protéger le personnel soignant

Published

on

8 zones de santé du Nord-Kivu viennent de bénéficier des matériels médicaux dans la prévention contre Covid-19. Ce don de l’organisation World Vision a été remis au ministre de la Santé par le chargé de programme de la réponse humanitaire de cette organisation, ce mardi 14 juillet à Goma.

Ces intrants sont constitués de gels hydro alcooliques, des masques chirurgicaux, des gants et autres pour les zones de santé de Goma, Karisimbi, Nyiragongo, Rutshuru, Beni, Kalunguta, Oïcha et Mutwanga.

« Nous avons 2500 de 50 pièces de masques. Pour ce qui est des gants, nous en avons à peu près 3000 pièces de 100, c’est-à-dire les cartons de 100 pièces. Et pour les désinfectants, nous avons aussi une grande quantité et c’est ciblé pour chaque zone de santé pour l’instant et où il y a de cas de Covid par priorité. C’est juste un premier lot », a indiqué Cletis Noavig, chargé de programme de la réponse humanitaire au sein de World Vision en RDC.

Le ministre provincial de la Santé qui a réceptionné ces intrants s’est dit très touché par ce geste car, pour lui, ces matériels vont aider dans la prévention contre Convid-19 surtout pour les prestataires de santé qui sont en première ligne dans l’éradication de cette pandémie.
« Nous sommes très séduits par ce geste que vous venez de poser en faveur de notre province, particulièrement dans le cadre de la lutte contre Covid-19. L’ambition que nous avons dans la lutte contre la Covid-19, c’est de protéger au maximum notre personnel soignant comme c’est eux qui sont pratiquement sur la première ligne, c’est vers eux que nous amenons les malades pour qu’ils recouvrent leur santé. Ces intrants que nous venons de recevoir vont justement participer à la réalisation de cet objectif », s’est réjoui Dr Moïse Kakule Kanyere.

Comme le besoin reste grand, le patron de la santé en province a émis le vœu de voir d’autres organisations doter les structures sanitaires de la province en EPI (Equipements de Protection Individuelle).

Précisons que World Vision compte poser des actes similaires dans d’autres provinces déjà touchées par le coronavirus.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising