Connect with us

À la Une

Nomination des Chinois dans le secteur minier en Ituri: le vice-ministre des Mines Godard Motemona recadre le gouverneur militaire et convoque les Chinois nommés !

Published

on

Ayant appris connaissance, la désignation de trois sujets chinois pour assurer les relations entre le Gouvernement provincial et les exploitants miniers de nationalité chinoise opérant en Province de l’Ituri, le vice-ministre des Mines, Godard Motemona, a exprimé son mécontentement au gouverneur militaire de l’Ituri, Johnny Luboya N’kashama.  » En ce moment où les efforts sont concentrés sur la lutte contre l’exploitation minière illicite, particulièrement par les sujets étrangers, je peine à comprendre le sens de votre démarche du fait qu’il existe une administration et des services spécialisés des Mines dans la Province de l’Ituri. Vous êtes sans ignorer que les efforts déployés sont parfois sapés par certaines forces négatives », a dit le vice-ministre dans une correspondance datée du 19 octobre, parvenue à CONGOPROFOND.NET.

Tout en rappelant au gouverneur militaire que l’accès à la zone
d’exploitation artisanale reste l’apanage exclusif des personnes physiques majeures de nationalité congolaise, membres d’une coopérative minière agréée, ce membre du gouvernement fait savoir au gouverneur militaire que les sociétés minières auxquelles appartiennent les Chinois désignés par lui, sont inconnues des services des Mines en province.  » Visiblement, ces sociétés ont été créées pour le besoin de la cause, en perspective de leur désignation ! », a-t-il déclaré, avant de déclarer la lettre de désignation du général Johnny Luboya N’kashama nulle et de nul effet, parce qu’en violation manifeste des lois de la République.

De ce fait, le vice-ministre Motemona a décidé d’inviter les Chinois HAN YIBO,
ZHOU DONGFEI et XING AIGUO à se présenter à son cabinet de travail à Kinshasa, ce jeudi 28 octobre 2021 à 13 heures, pour l’éclairer sur
leurs activités minières dans la Province de l’Ituri.

Rappelons-le, c’est le depuis le samedi 16 octobre dernier, que le gouverneur de province, représenté par le Général Clément Bitangalo, le commandant de la 32ème région militaire a lancé officiellement le bureau de gestion des entreprises minières chinoises dans la province de l’Ituri.

Installé, Mining business and Consulting s’est assigné l’objectif de contrôler les Chinois à travers la province pour remettre de l’ordre dans ce secteur.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising