mbet

Connect with us

À la Une

Neutralisation des forces sexuelles: psychose généralisée à Tshikapa !

Published

on

La psychose s’est généralisée sur toute l’ étendue de la ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasai. À la base, des rumeurs sur un fétiche qui fait disparaître le sexe masculin et neutralise les forces sexuelles chez les hommes.

Au début considérée comme une vaste blague de mauvais goût, cette nouvelle est partie des localités et groupements coutumiers de Mutshima, Lunyeka, Kamuesha et Muandame, avant de faire une entrée fracassante dans la ville de Tshikapa par l’Est.

Tout Tshikapa est en ébullition en ce moment. Des églises reçoivent des victimes pour des séances des prières.

Jeune garçon de 20 ans, Mambo Robert en est tombé victime ce dimanche 26 mai 2019.

CONGOPROFOND.NET l’ a personnellement rencontré ce même dimanche dans une paroisse de l’église du message de WILLIAM BRANHAM. Il raconte: ” Un certain Mpoyi m’a touché par deux fois et immédiatement je me suis senti hypnotisé. J’ai senti comment mon organe disparaissait et la force sexuelle me lâcher. J’ai crié et je l’ai saisi, mais d’autres personnes avaient peur de toucher ce féticheur. Des éléments de la police sont venus le sécuriser et l’ont épargné de la justice populaire. Je suis ici à l’église pour que ma force sexuelle revienne. Mon pénis est revenu, mais en petite dimension et sans force “.

Notons que la peur règne presque partout dans la ville de Tshikapa, plus particulièrement sur la colline de Kele, les communes de Mbumba et Mabondo, dans la commune de Kanzala au centre ville de Tshikapa.

Dans les rues, les personnes évitent de se serrer les mains et de se toucher.

Pour se protéger de ce mauvais sort, les hommes se promènent avec une sorte d’herbe appelée “Kashinde ka Kabukulu “. Plusieurs sources affirment qu’elle agit comme un ” antivirus” avec comme principale vertu la neutralisation des forces mystiques de ce fétiche.

Laurent Lukengu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising