Connect with us

À la Une

Naufrage au lac Maï Ndombe: 45 corps sans vie dont 22 enseignants déjà récupérés

Published

on

Des morts de trop dans la province de Maï Ndombe. Plus de 45 morts dont 22 enseignants, tous du ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel (EPSP) sont portés disparus à la suite du naufrage qui a eu lieu le dimanche 26 mai 2019 sur le lac Mai-Ndombe.

Selon le gouverneur intérimaire de la province, déjà 45 corps sans vie sont récupérés dont ceux de 22 enseignants. Pour le gouverneur, cet incident aura des effets négatifs sur l’année scolaire.

“Je pense que cela doit avoir des incidents graves sur l’année scolaire. Car 22 parmi lesquels figurent deux préfets des études et vingt autres enseignants. C’est un déficit s’il faut le répartir par école”, souligne-t-il.

L’intersyndicale de l’EPSP Mai-Ndombe, justifie cette disparition par le mauvais système de paie.

“Un enseignant doit être payé dans son lieu de travail et que la paie de proximité n’est qu’un slogan creux dans notre province. Ceux qui nous ont quitté, allaient chercher leur salaire à Inongo et voilà le sort”, dit-il.

Une réunion entre le comité de suivi de la paie et l’intersyndicale de l’EPSP est souhaitée et ce, dans le but de clarifier la cartographie de la paie de proximité dans les territoires non desservis par les banques commerciales. A proposé ainsi Marcelle Niongo, membre de l’intersyndicale.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kasumbalesa : L’EPST Haut Katanga 1 déclenche la campagne d’assainissement en milieu scolaire, le Maire de la ville donne le go

Published

on

Ce mercredi 21 février 2024, le maire de la ville de Kasumbalesa, Maître André Kapampa, a lancé la campagne d’assainissement en milieu scolaire dans l’enceinte de l’école primaire Nyali de la Sodimico.

Ce projet, initié par l’EPST Haut Katanga 1, vise les écoles publiques et consiste en la désinfection des installations sanitaires afin de prévenir les différentes maladies liées à l’hygiène scolaire.

Dans son discours, le maire de la ville de Kasumbalesa a rendu un vibrant hommage au Président de la République démocratique du Congo pour la mise en place de la gratuité de l’enseignement primaire. Il a également exprimé sa gratitude envers la Division provinciale de l’EPST Haut Katanga 1 pour son initiative de soutien aux écoles publiques en partenariat avec l’Office Humanitaire pour la Communauté Africaine (OHCA) dans l’assainissement des milieux scolaires, y compris les salles de classe et les toilettes. André Kapampa a souligné l’importance de cette initiative pour la protection sanitaire des enfants, notamment en cette période où la ville est confrontée à une épidémie de choléra. Il a appelé les responsables des écoles à s’investir pleinement dans ce projet.

Le sous-proved a confirmé que ce projet, qui débute gratuitement dans les écoles publiques, sera également étendu au secteur privé.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte