Connect with us

À la Une

Naufrage au lac Maï Ndombe: 45 corps sans vie dont 22 enseignants déjà récupérés

Published

on

Des morts de trop dans la province de Maï Ndombe. Plus de 45 morts dont 22 enseignants, tous du ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel (EPSP) sont portés disparus à la suite du naufrage qui a eu lieu le dimanche 26 mai 2019 sur le lac Mai-Ndombe.

Selon le gouverneur intérimaire de la province, déjà 45 corps sans vie sont récupérés dont ceux de 22 enseignants. Pour le gouverneur, cet incident aura des effets négatifs sur l’année scolaire.

« Je pense que cela doit avoir des incidents graves sur l’année scolaire. Car 22 parmi lesquels figurent deux préfets des études et vingt autres enseignants. C’est un déficit s’il faut le répartir par école », souligne-t-il.

L’intersyndicale de l’EPSP Mai-Ndombe, justifie cette disparition par le mauvais système de paie.

« Un enseignant doit être payé dans son lieu de travail et que la paie de proximité n’est qu’un slogan creux dans notre province. Ceux qui nous ont quitté, allaient chercher leur salaire à Inongo et voilà le sort », dit-il.

Une réunion entre le comité de suivi de la paie et l’intersyndicale de l’EPSP est souhaitée et ce, dans le but de clarifier la cartographie de la paie de proximité dans les territoires non desservis par les banques commerciales. A proposé ainsi Marcelle Niongo, membre de l’intersyndicale.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising