mbet

Connect with us

À la Une

MONUSCO : prolongation du mandat adoptée à l’unanimité par les 15 membres du Conseil de sécurité

Published

on

A 24 heures de l’expiration du mandat de la MONUSCO, sa prorogation a été adoptée par le Conseil de sécurité à l’unanimité de ses 15 membres, ce jeudi 19 décembre 2019 à New-York aux États-Unis d’Amérique.

À cette occasion, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a, dans son rapport, autorisé le maintien d’un effectif maximum de 14.000 militaires, 660 observateurs militaires et officiers d’état-major, 591 policiers et 1.050 membres d’unités de police constituées.

Aussi, a-t-il approuvé le déploiement, à titre temporaire, de 360 membres supplémentaires d’unités de police constituées, à condition qu’ils soient déployés en remplacement du personnel militaire.

Par la même occasion, le secrétariat général des Nations-Unies est invité à envisager de réduire encore les effectifs militaires et la zone d’opérations de la MONUSCO compte tenu de l’évolution positive de la situation sur le terrain, en particulier dans les régions où les groupes armés ne posent plus de réelle menace.

Le Conseil a instamment demandé à la MONUSCO de collaborer avec le Bureau de l’Envoyé spécial de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Huang Xia, afin de rechercher des solutions politiques pour mettre fin aux flux transfrontaliers de combattants armés, d’armes et de minerais provenant de zones de conflit, qui menacent la paix et la stabilité en RDC.

Dans le cadre de son mandat renouvelé, la MONUSCO est priée de veiller à ce que l’appui fourni aux opérations menées par les forces de sécurité nationales, notamment sous la forme de rations ou de carburant, ne le soit que dans le cadre d’opérations conjointes, planifiées et exécutés en commun. “Cet appui doit faire l’objet d’un contrôle et d’un examen minutieux et soit strictement conforme à la politique de diligence voulue en matière de droits de l’homme » de l’ONU, « faute de quoi cet appui sera suspendu”, a prévenu le Conseil.

Convient-il de souligner que le maintien de la Monusco en RDC ne fait plus l’unanimité comme c’était le cas avant. Une frange de l’opinion accuse la MONUSCO d’être trop large face aux attaques des présumés ADF dans la partie Est de la République démocratique du Congo. Récemment, plusieurs manifestations se sont déroulées dans cette partie de la République pour exiger son départ.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Stade des Martyrs : Halte à l’intox, l’aire de jeu n’a jamais été utilisée pour une quelconque fête !

Published

on

Une forte campagne sur les réseaux sociaux, tendant à remettre en cause l’état actuel du stade des Martyrs, a été observée dans la journée de jeudi dernier. Pour en avoir le coeur net, CONGOPROFOND.NET a fait une descente sur terrain, ce vendredi 20 mai afin de faire le constat. Résultat: Plus d’intoxication et de peur que de mal. L’aire de jeu du plus grand temple sportif du pays est aussi propre que ses alentours immédiats.

Interrogé sur la polémique créée sur la toile, un des responsables de ce stade, Gallet Lengelo, a tenu à rappeler à l’opinion qu’au delà de sa mission sportive, le stade des Martyrs de la Pentecôte a aussi pour vocation  d’accueillir de grands événements socio-culturels drainant un large public. ” C’est le cas notamment des cérémonies de prestation de serment, des cultes religieux de grande envergure, des concerts, ou encore des funérailles des grandes personnalités…”, a précisé cet administrateur en charge de la sécurisation du site.

A l’en croire, les photos qui circulent sur les réseaux sociaux sont celles d’un événement caritatif organisé le samedi dernier aux abords du terrain de jeu et qui a connu la participation des personnalités tant nationales qu’internationales. Celles-ci avaient, d’ailleurs, largement apprécié la propreté et la sérénité qui règnent dans ce complexe sportif. “Aussitôt l’événement achevé, notre équipe en charge de la maintenance s’est, comme à l’accoutumée, chargée de remettre la propreté dans le stade et dans des alentours. Point n’est besoin de rappeler qu’après chaque événement, sportif ou socio-culturel, il y a toujours une quantité énorme de déchets que nous nous chargeons d’évacuer pour garder le stade propre…”, a-t-il martelé.

Balayant d’un revers de la main l’usage de l’aire de jeu pour la fête du week-end dernier, Gallet Lengelo a indiqué qu’après cette manifestation 4 rencontres comptant pour la Ligue 2 se sont jouées sur ce même site sans la moindre complication. D’ailleurs, insiste-t-il, le stade s’apprête pour accueillir la reprise du championnat national ainsi que la rencontre de l’équipe nationale portant qualification à la coupe d’Afrique. ” Tout le reste, c’est juste pour faire du buzz sur les réseaux sociaux et pour des raisons inavouées !”, a-t-il conclu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising