Connect with us

Actualité

Moïse Katumbi : Une candidature présidentielle préparée avec sérieux et ambition déconcertante

Published

on

Dans le paysage politique congolais, la candidature de Moïse Katumbi à la présidence de la République se distingue par la rigueur et la détermination avec lesquelles elle est préparée. De la gestion administrative de son parti, “Ensemble pour la République”, à la maîtrise de la parole publique de ses porte-paroles officiels, en passant par la mise en place d’une véritable machine autour de son objectif, il est évident que l’ancien homme d’affaires dispose de moyens illimités pour atteindre ses ambitions politiques. Il est important pour la classe politique congolaise actuelle de réaliser à quel niveau sur tous ces points et de manière objective cette candidature constitue un danger pour le président sortant et ses équipes. C’est une redoutable difficulté que concourir avec un tel personnage adulé par les uns et détesté par les autres pour son positionnement connu au centre d’un carrefour aux connexions financières sans limites.

Gestion administrative de son parti, Ensemble pour la République

Lorsqu’on se penche sur la gestion administrative de son parti politique, Ensemble pour la République, on ne peut qu’être impressionné par l’organisation méthodique et la discipline qui y règnent. Moïse Katumbi a su s’entourer d’une équipe compétente et dévouée, capable de mettre en place une structure solide et efficace à la tête de laquelle trône Dieudonné Bolengetenge Balea comme secrétaire général. Du recrutement des membres aux stratégies de campagne, tout est minutieusement planifié et exécuté avec professionnalisme.

Maîtrise de la parole publique

La maîtrise de la parole publique constitue un autre atout majeur de la candidature de Moïse Katumbi. Ses porte-paroles officiels, choisis avec soin, sont des communicants chevronnés qui savent transmettre le message politique de manière claire et persuasive. Leur capacité à mobiliser les foules et à susciter l’adhésion témoigne de l’importance accordée à la communication dans la stratégie de campagne de Katumbi. Son nouveau porte-parole maître Hervé Diakese est connu pour son expression juste et son sens de la répartie. Il vient épauler son directeur de cabinet et porte-parole personnel l’ancien président de l’assemblée nationale et plusieurs fois ministre Olivier Kamitatu Etsu, un des meilleurs tribuns congolais de tous les temps.

Une machine au service de l’objectif

L’objectif de Moïse Katumbi d’accéder à la présidence de la République est soutenu par une machine politique impressionnante. Des équipes dévouées travaillent sans relâche pour promouvoir sa candidature, organiser des événements de grande envergure et mobiliser les électeurs. Cette machine bien huilée témoigne de la détermination de Katumbi à réaliser son ambition politique.

Moyens financiers illimités

L’un des aspects les plus déconcertants de la candidature de Moïse Katumbi est la disponibilité de moyens financiers apparemment illimités. En tant qu’ancien homme d’affaires prospère, il dispose de connexions financières puissantes qui lui permettent d’investir massivement dans sa campagne électorale. Cette capacité à mobiliser des ressources financières considérables représente un défi de taille pour le président sortant et son équipe.

La candidature de Moïse Katumbi à la présidence de la République se distingue par la rigueur, la préparation minutieuse et les ressources financières considérables dont elle bénéficie. Sa gestion administrative solide, la maîtrise de la parole publique de ses porte-paroles, la machine politique qui l’entoure et ses moyens financiers illimités en font un adversaire redoutable pour le président sortant et ses équipes. Il est impératif de prendre au sérieux cette candidature, car elle représente une véritable menace pour leur maintien au pouvoir.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Moise Mbiye enflamme le Stade des Martyrs : Un concert légendaire qui restera dans l’histoire

Published

on

By

Le concert de Moise Mbiye au Stade des Martyrs a été un véritable événement historique pour la musique congolaise. Non seulement la présence de plus de 120 personnes a témoigné de la popularité de l’artiste, mais la soirée a également été marquée par une ambiance exceptionnelle et une présentation remarquable.

Malgré les nouvelles inquiétantes qui ont circulé tôt le matin concernant l’attaque présumée du Palais de la Nation, le concert a été maintenu grâce à l’assurance donnée par le ministre de l’Intérieur, Peter Kazadi. Cette décision a permis de rassurer le public et de maintenir l’engouement pour l’événement.

Dès l’ouverture des portes du stade, une foule enthousiaste s’est précipitée pour entrer, formant plusieurs files d’attente. À 15 heures, le stade était déjà plein, et les organisateurs ont dû ouvrir les portes de la pelouse pour accueillir davantage de personnes. L’affluence massive à l’intérieur du stade témoignait de l’attente et de l’excitation du public.

Malheureusement, la première partie du concert a été décevante. Les problèmes techniques ont rendu le son inaudible, et certains artistes ont été victimes de l’organisation chaotique. Le maître de cérémonie n’était pas à la hauteur, et le DJ Amaroula, bien qu’étant l’un des meilleurs du pays, a eu du mal à satisfaire les attentes du public en jouant des musiques. Cependant, la performance de Lumino a réussi à attirer l’attention et à mettre le feu au stade, malgré le fait qu’il ne soit pas un artiste de musique chrétienne d’après certains.

C’est à 17h50 que Moise Mbiye est monté sur scène, créant une entrée spectaculaire qui a suscité la polémique. Accompagné de danseurs vêtus de blanc, l’artiste a commencé avec la chanson “O mérite” et a enchaîné avec plusieurs autres succès de son répertoire, tels que “Molimo”, “Akosi nga te”, “Esimbi te”, “Sécurisé”, “Bilaka” et “Oza Mosantu”. Trois invités spéciaux, dont la sœur Simiane Tatu, le frère Van Walesa et le frère Patrice, ont rejoint Moise Mbiye sur scène pour des collaborations mémorables.

Sur le plan artistique, Moise Mbiye a véritablement assuré. Son talent vocal, sa présence charismatique et son engagement ont conquis le public présent. Les paroles de ses chansons, empreintes de foi et d’espoir, ont touché les cœurs de tous les spectateurs, créant une atmosphère de fête et d’émotion.

Ce concert restera gravé dans les mémoires comme l’un des meilleurs jamais organisés en République démocratique du Congo. Malgré les difficultés techniques rencontrées en début de soirée, Moise Mbiye a su transcender les obstacles et offrir une performance exceptionnelle. Son talent et sa passion pour la musique chrétienne ont été salués par le public, qui a été transporté par ses chants inspirants.

En résumé, le concert de Moise Mbiye au Stade des Martyrs a été un événement historique marqué par une participation massive, une ambiance électrique et une prestation artistique remarquable. Malgré les obstacles, Moise Mbiye a su captiver le public et offrir un moment inoubliable de musique et de spiritualité.

Désiré Rex Owamba /CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte