Connect with us

À la Une

Miss Indépendance RDC: voici les conditions générales de participation

Published

on

Dans le souci de promouvoir les richesses culturelles des 26 provinces que compte la RDC, la première édition du concours « Miss indépendance
RDC » est lancée. La cérémonie
officielle du coup d’envoi a eu lieu le samedi 17 avril 2021 au restaurant 19 à Gombe.

Au-delà d’un simple concours de beauté, cette compétition se veut un état d’esprit, un mouvement de révolution culturelle, une école de leadership féminin et un programme de valorisation de notre culture.

Le concours alliant beauté, élégance, leadership, intelligence et valeurs de la femme congolaise, enregistre déjà les inscriptions à partir du 19 avril jusqu’au 29 avril 2021, a indiqué Véronique Kashala, jeune entrepreneuse
et initiatrice de « Miss Indépendance RDC ».

A la fois festive, culturelle et militante, cette compétition vise à promouvoir les potentialités culturelles de 26 provinces du pays, à travers
26 finalistes, représentant
chaque province, et incarnant 26 leaders féminins africains qui ont inspiré ou continuent à inspirer l’histoire.

Les 26 finalistes seront retenues en vue d’être initiées au programme prévu par les organisateurs, dans le manoir secret dénommé « Mwasi tata tala ya congo ». C’est à partir de là que débutera le concours
proprement dit, jusqu’à la
grande finale, prévue le 30
juin 2021. Les deux mois
et demi d’intenses activités
consacreront la meilleure
beauté, celle qui remportera plusieurs prix, dont des voyages à l’étranger afin de porter l’étendard de la RDC sur le plan international, à travers des conférences et autres festivals.

Conditions générales

1. Être âgée de 18 à 25 ans;
2. Être détentrice d’un diplôme d’État;
3. Être Congolaise résidante en RDC.

Conditions Vidéo de candidature

• Habilement: Jeans bleu et T-shirt blanc à sa taille
• Chaussure: talon noir ou beige
• Coiffure: cheveux naturels

Déroulement de la vidéo

⁃ Portrait sur le visage
⁃ Décliner son identité face à la caméra (nom & postnom, province d’origine, province de résidence actuelle)
⁃ Marcher vers la caméra ainsi que contre la caméra

Notons que la Miss Indépendance jouera un rôle important pour tirer le Congo vers le haut en vendant son image et ses potentialités culturelles sur la scène internationale.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte