Connect with us

Actualité

Mines : Les 9 principales réalisations de Kibali Goldmine au T2-2023

Published

on

L’entreprise minière Kibali rend compte régulièrement de ses réalisations après chaque trimestre.

Lors d’une conférence de presse tenue le 5 juillet 2023, Mark Bristow, Président du Conseil d’administration de Kibali, est revenu sur les réalisations de ce géant minier spécialisé dans l’exploitation au deuxième trimestre de l’année 2023.

Voici les 9 principales réalisations de Kibali Gold Mines au T2-2023 :

1° Kibali est sur la bonne voie pour atteindre les objectifs de production de fin d’année;

2° 16 rhinocéros blancs réintroduits avec succès dans le Parc national de Garamba;

3° Projet de la centrale solaire de 16 MW sur la bonne voie : emplacement du site finalisé et EIES en cours d’augmentation de l’approvisionnement de l’enénergie renouvelable de79% à 88% avec possibilité de fonctionner avec 100% d’énergie renouvelable pendant la saison des pluies;

4° En accord avec l’objectif « Zéro-incident », Kibali a fait la transition vers le Bogging Multilite pour remplacer le réseau traditionnel de visibilité souterraine;

5° Kibali est certain de maintenir son statut de niveau un et de remplacer les réserves épuisées en lançant de nouvelles opérations en 2023 à partir de l’axe de prolongement des filons 3 000 et 5 000 et en développant la rampe sur le filon 11000 avec la possibilité d’ajouter d’autres conversions;

6° L’exploration se poursuit avec des forages-cadres sur des corridors structuraux prospectifs clés fournissant une architecture géologique entre KCD, Kombokolo et Gorumbwa;

7° Le Cahier de charges a officiellement lancé 11 projets en 2023. Ce qui constitue un investissement de 8,9 millions de dollars prévu sur cinq ans;

8° Début de l’exécution des projets de développement communautaire dans le cadre du Fonds développement développement communautaire financé par la dotation 0,3% du chiffre d’affaires ;

9°L’organisme de charité « Nos Vies en Partage» contribue à faire des dons pour la réduction de la pauvreté et la promotion de l’éducation; des soins de santé primaires et de la sécurité alimentaire pour les femmes et les enfants à travers le continent africain; en plus du programme de développement durable de Barrick.

Nadine FULA/ZOOM-ECO.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Politique

Lucain Kasongo : « Aucun membre du bureau de l’Assemblée nationale n’a moins de 50 000 USD le mois »

Published

on

« Aucun membre du bureau de l’Assemblée nationale n’a moins de 50 000 USD le mois. A cela s’ajoutent les avantages comme logement, transport, communication, carburant, … », a indiqué lundi 20 mai le président honoraire de la commission politique, administrative et judiciaire (PAJ) de l’Assemblée nationale, Lucain Kasongo.

Il l’a dit dans un entretien accordé à Radio Okapi.

Ce sont ces avantages qui poussent la plupart des députés à s’accrocher aux postes au sein du bureau au point de bloquer le bon fonctionnement de tout un pays, estime-t-il.

Pour le coordinateur du Centre de recherche en finances publiques et développement local (CREFDL), Valérie Madianga, l’engagement des élus nationaux d’appartenir à ce bureau est motivé par leur propre intérêt plutôt que par le bien de la nation.

« C’est l’argent qui attise des convoitises des acteurs politiques. Si vous calculez les 20 millions USD qu’on donne aux cabinets et les 100 millions autres qu’on donne au bureau, ça vous fait une marmite de 120 millions USD au moins par an, manipulés par le bureau de l’Assemblée nationale. C’est une véritable affaire », a-t-il expliqué.

Les députés nationaux attendent encore le nouveau calendrier pour élire les membres du bureau définitif. C’est devant les membres de ce bureau que le Gouvernement sera investi.

A l’Assemblée nationale, près de cinq mois après l’ouverture de la session inaugurale de cette nouvelle législature, l’élection et l’installation du bureau définitif se fait attendre.

Après plusieurs tractations pour dégager la liste consensuelle de l’Union sacrée de la nation, le présidium a renseigné que la nouvelle liste attend validation du Président de la République.

L’ancienne liste étant contestée par des députés qui dénonçaient le clientélisme et le népotisme dans le choix du présidium. Quelques proches et membres de famille de certains membres du présidium de l’Union sacrée de la nation étant proposés à ces postes.

Radiookapi.net


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte