Connect with us

À la Une

Minembwe : le colonel “Makanika”, nouveau défenseur armé des Banyamulenge

Published

on

Sur les hauts plateaux de Minembwe, il y a un nouveau visage qui fait beaucoup parler de lui. Il s’agit du colonel Michel Rukunda, dit “Makanika”, un déserteur de l’armée congolaise qui contrôle aujourd’hui une partie des groupes armés banyamulenge. Sa présence a été signalée à près d’une vingtaine de kilomètres du camp de déplacés de Mikenge.

Jusqu’en janvier 2020, indique RFI, les Banyamulenge avaient pour les défendre les Gumino, un groupe armé qui s’était entre autre opposé à la rébellion rwandophone du M23 et les Twirwaneho, des milices d’autodéfense. Le colonel Makanika semble surtout être revenu sur les hauts plateaux pour reprendre en main les Twirwaneho qui peinaient jusqu’ici à protéger leurs parents comme leurs troupeaux.

Le colonel Makanika, c’est un ancien de l’AFDL, la rébellion de Laurent Désiré Kabila, mais il fait partie des officiers banyamulenge qui se sont retournés contre le parrain rwandais et qui ont voulu les chasser du territoire. C’est aussi l’un des fondateurs des Gumino, un groupe avec lequel il ne semble plus avoir de contacts aujourd’hui. Les partisans de Makanika assurent qu’il protège non seulement les Banyamulenge mais aussi des Bafulero.

Dans un communiqué publié en janvier dernier, les Forces Armées de la RDC ont appelé la population au calme après la psychose créée par la défection du colonel Makanika.

Selon la cellule de communication de la 33 région militaire au Sud-Kivu, les FARDC étaient en train de localiser ce fugitif en vue de le traquer sans donner des précisions sur son lieu de cachette.

Selon des sources concordantes, le colonel Makanika a fait défection pour prendre la tête du groupe armé ‘’ Androïd ‘’ à Minembwe, dans le territoire de Fizi.

Avant sa défection, le colonel Makanika œuvrait à la base militaire de Walikale, au Nord-Kivu. Il était issu de la milice ‘’ FRF ‘’ active à Minembwe, rappelle-t-on.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET