K-WA Advertising

Connect with us

non classé

Mesures contre COVID-19 : des sanctions sévères prévues contre les contrevenants au Nord-Kivu

Published

on

Une mise en garde vient d’être donnée à tous ceux qui ne respectent pas les mesures du Chef de l’Etat dans la prévention contre le coronavirus. C’est à l’issue du conseil extraordinaire des ministres provinciaux tenue ce mardi 24 mars, par le gouverneur de province Carly Nzanzu Kasivita en sa résidence officielle à Goma.

L’assistance a constaté qu’il s’observe encore des failles dans l’application de ces mesures dont les attroupements, la non réduction du nombre des passagers dans le transport en commun.
« Il s’observe encore des attroupements dans certains coins de la province et même de la ville de Goma. Que certains opérateurs du transport en commun n’observent pas encore l’ordre de réduire le nombre de passagers à embarquer. Que certains compatriotes mal intentionnés profitent de cette situation pour hausser de façon démesurée le prix des produits de première nécessité. L’insuffisance des dispositifs de lavage des mains dans certains endroits et la négligence de certains compatriotes à se soumettre à cette habitude », a constaté le conseil.

Après echange, il interpelle une fois de plus la conscience de tous les citoyens à observer sans faille les mesures sanitaires pour bien mener le combat contre cette maladie. Des sanctions sévères à l’endroit de tout contrevenant à ces mesures sont promises. L’exécutif provincial a mis en garde les compatriotes qui s’adonnent à fixer le prix des denrées alimentaires de manière forfaitaire. De ce fait, le ministre provincial de l’Economie a été chargé d’assurer le suivi de contrôle de prix et de punir les récalcitrants, prévient ce conseil .

Par ailleurs, le conseil insiste sur la rigueur dans le contrôle des personnes dans les ports, aéroports postes frontaliers et les marchés. Concernant, la mise en place en province d’un comité multisectoriel de lutte contre la pandémie COVID-19, le conseil des ministres a examiné le projet d’un arrêté y relatif avant son adoption.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

non classé

Santé sexuelle et reproductive des Ados et Jeunes : Le bulletin du PNSA édition du 2ème semestre 2021 déjà disponible

Published

on

L’Edition du deuxième semestre 2021 du Bulletin “Ados & Jeune” est disponible en téléchargement gratuit sur le site du RJSSR. Ce numéro présente les activités réalisées par le Programme national de santé de l’adolescent (PNSA) au cours du deuxième semestre 2021, ainsi que celles auxquelles le Programme a participé. Vous y trouverez : les réalisations du PNSA dans les quatre provinces appuyées par la Banque Mondiale, la politique nationale de nutrition pour les adolescents et jeunes en RDC, une rubrique Echos de partenaires et bien plus.

Ados & Jeunes S2 2021 | Bulletin d’informations sur la SSR

Les adolescents représentent près du tiers de la population congolaise soit plus ou moins 20 millions de personnes (32,8%). Amener les adolescents et les jeunes à avoir accès à des services de santé de qualité et à disposer des informations complètes en matière de sexualité et de reproduction en vue d’une vie saine pour un développement durable du pays constitue la vision du Programme National de Santé de l’Adolescent en RDC (PNSA). L’objectif du PNSA est, selon son directeur Fidèle MBADU et suivant le plan stratégique 2021-2025, de réaliser une riposte nationale susceptible de donner une réponse satisfaisante aux problèmes en rapport avec la santé sexuelle les adolescents et jeunes, et ainsi aider ces derniers à adopter un comportement responsable et favorable à leur bien-être.

Ce numéro présente les activités réalisées par le PNSA au cours du deuxième semestre 2021, ainsi que celles auxquelles le Programme a participé. Vous y trouverez : les réalisations du PNSA dans les quatre provinces appuyées par la Banque Mondiale, la politique nationale de nutrition pour les adolescents et jeunes en RDC, une rubrique Echos de partenaires et bien plus.

Ce numéro enrichissant que nous vous proposons de lire reprend : les réalisations du PNSA, en tant que institution qui a pour vision d’amener les adolescents et les jeunes à avoir accès à des services de santé de qualité; la politique nationale de nutrition pour les adolescents et jeunes ; les échos des partenaires ; la task force et bien être des adolescents et jeunes ; et enfin l’analyse des données de santé des Ados et Jeunes. Parmi ses réalisations, le PNSA que coordonne le directeur Mbadu Muanda Fidèle, appuyé depuis 2017 par la banque mondiale à travers le projet de développement des soins de santé, a offert des soins de santé dans quatre divisions provinciales de la santé du pays dans les provinces du Kwango, du Kwilu, du Maindombe, et de la Tshuapa avec pour objectifs d’accroitre la couverture des services de santé adaptés aux besoins de l’adolescent, mais aussi, rapprocher les services de santé des adolescents auprès des bénéficiaires.

A travers la politique nationale de nutrition pour les adolescents et jeunes, cette revue révèle des pistes nécessaires pour une bonne alimentation. D’après elle, les problèmes nutritionnels chez les adolescents et jeunes se posent en termes de sous-nutrition et de surnutrition. Ainsi, l’amélioration de la nutrition pendant l’adolescence procure des effets bénéfiques à l’âge adulte et permet une transmission des avantages à la génération suivante. Echos de partenaires, intitulé de la quatrième rubrique, étale clairement les différentes exécutions des projets des partenaires du PNSA. « Hello Ado » et « Hello Ado Games », deux applications mobiles de l’Unesco au service des jeunes face aux risques d’exposition aux problèmes de santé sexuelle et reproductive et des violences basées sur le genre. Initiative All in, une stratégie de l’Unicef pour placer la problématique du VIH chez les adolescents et jeunes à l’agenda des décideurs politique. Dans la cinquième rubrique, ce numéro du bulletin d’informations sur la santé sexuelle et reproductive des Ados et Jeunes du deuxième semestre 2021 présente la Task force santé et bien-être des adolescents et jeunes comme un cadre constitué pour assurer la coordination des intervenants, le suivi et l’évaluation des interventions des organisations et structures impliquées dans la promotion de la santé des adolescents et jeunes. La dernière rubrique, quant à elle, nous édifie sur les chiffres des jeunes qui ont pris les gouts d’utiliser les méthodes contraceptives. « Si tous les partenaires rendent disponibles les ressources prévues dans le plan stratégique nationale santé et bien-être des adolescents et jeunes 2021 – 2025, le PNSA sera en mesure de réaliser une riposte nationale susceptible de donner une réponse satisfaisante aux problèmes en rapport avec la santé sexuelle les adolescents et jeunes, et ainsi aider ces derniers à adopter un comportement responsable et favorable à leur bien-être », martèle le directeur national du PNSA, Fidèle Mbadu Muanda.

Un clic suffit pour lire et télécharger le bulletin : https://rjssr.org/download/ados-jeunes-s2-2021-bulletin-informations-ssr/

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising