Connect with us

Actualité

Menaces au lac Edouard et au parc des Virunga : FECOPEILE tire la sonnette d’alarme

Published

on

Cela est contenu dans une pétition que la FECOPEILE (Fédération des Comités des Pêcheurs Individuels du Lac Edouard) a adressée au président de la République et qui porte la signature de 8011 personnes ayant participé à la 6è édition du festival Amani en février 2019 dernier à Goma.

La FECOPEILE qui soutient les efforts de la première mandature du Chef de l’Etat, lui demande de recevoir et de prendre en considération les différentes recommandations des festivaliers afin de sécuriser le parc national des Virunga et les ressources halieutiques du lac Edouard pour un développement durable, tout en contribuant dans la lutte contre le réchauffement planétaire.

Ainsi, cette structure dit au président de la République d’annuler l’ordonnance N°10/044 du 18 juin 2010 portant approbation du contrat de partage conclu le 05 décembre 2017 entre la RDC et l’Association dominion petrolieum Congo, SOCO Exploration-production et Congo et la Congolaise des hydrocarbures sur le bloc V du bloc Albertine de la RDC car cette ordonnance autorise l’exploration et l’exploitation du pétrole dans les blocs V et IV au rift Albertin touchant la majeure partie du parc national des Virunga et toutes les limites du Lac Edouard. Cela reste une menace permanente sur la biodiversité exceptionnelle du PNVi et le moyen de subsistance d’une très grande population humaine riveraine dudit parc.

Plutôt qu’à explorer et exploiter le pétrole dans ces endroits, la FECOPEILE recommande l’investissement dans l’agriculture, la pèche et l’élevage pour combattre la famine qui est parmi les facteurs su sous-développent, promouvoir l’écotourisme et l’énergie renouvelable, propre et non polluante pour un développement durable ; investir beaucoup dans la lutte contre la corruption et l’impunité pour décourager les intouchables congolais, les sociétés pétrolières, autres compagnies ou sociétés multinationales ; renforcer la sécurité dans le paysage Virunga et le territoire de Beni en particulier ; investir dans la préservation du parc national des Virunga qui est un patrimoine national et site du patrimoine mondial, lit-on, dans ce document adressé au président de la République.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

La corruption à son paroxysme : Quand le pouvoir corrompt même les plus hauts organes de décision

Published

on

Dans un récent scandale révélé au grand jour, le camp du candidat déclaré provisoirement Gouverneur de la province du Haut-Uélé Jean Bakomito Gambu malgré les irrégularités et la fraude industrielle orchestrée lors des élections du 29 Avril 2024 a été pris en flagrant délit de tentative de corruption au sein du Conseil d’État, dépassant ainsi tout ce que l’on aurait pu imaginer. Après une audience décisive, les membres de ce camp se sont retrouvés dans l’impasse financière, manquant des fonds nécessaires pour soudoyer les membres du Conseil d’état.

Face à cette situation critique, ils se sont tournés vers un allié de poids, l’ancien Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, mais ce dernier a refusé de prêter la somme colossale exigée. Sans alternative, ils ont décidé de s’endetter auprès de la principale entreprise minière de la province, Kibali Gold Mine compromettant ainsi leur intégrité et leur légitimité.

Cette affaire d’une gravité extrême a attiré l’attention de toutes les autorités de la république, mettant en lumière l’étendue des ravages causés par la corruption dans les rouages du pouvoir. Elle soulève des questions essentielles sur l’éthique et la transparence des processus politiques, et appelle à une réaction ferme et sans équivoque de la part des institutions chargées de veiller à l’intégrité de notre démocratie.

Cette affaire révèle une triste réalité : la corruption a atteint des sommets insoupçonnés, menaçant les bases mêmes de notre système démocratique. Il est temps de prendre des mesures radicales pour lutter contre ce fléau qui gangrène notre société et compromet notre avenir collectif.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte