Connect with us

Actualité

Meeting FCC au stade Tata Raphael: Sylvie Omari Pemba mobilise sa base de Ngaliema

Published

on

Au moment où le Front Commun pour le Congo (FCC) se prépare pour présenter officiellement son candidat à la population de Kinshasa, la candidate députée provinciale Sylvie Omari Pemba est montée au front, ce vendredi 26 octobre 2018, pour sensibiliser sa base pour cet évènement historique. « Pour le premier grand rassemblement du FCC à Kinshasa, je ne pouvais pas ne pas me présenter accompagnée de ma base de Ngaliema pour soutenir notre candidat commun au sein du FCC, son Excellence Emmanuel RAMAZANI SHADARY », a-t-elle d’entrée de jeu déclaré à ses interlocuteurs de Ngaliema.

Cadre du Regroupement politique « Alliance des Forces Démocratiques du Congo » (AFDC-A), premier parti de la Majorité présidentielle par sa représentativité populaire et dont l’autorité morale est Modeste BAHATI LUKWEBO, elle a indiqué avoir décidé de mobiliser sa base de Ngaliema pour venir soutenir son candidat président pour les élections du 23 décembre 2018.

Affectionnant particulièrement la mobilisation sur terrain, Sylvie Omari Pemba a souligné que c’est une occasion pour elle de convaincre en masse les abstentionnistes à rejoindre en masse le stade TATA RAPHAEL ce samedi 27 octobre 2018.

A la suite de cet appel, sa base a répondu positivement et s’est engagé de participer efficacement à ce meeting qui va consolider notre jeune démocratie.

« Ce samedi 27 octobre, un constat sera fait, la mobilisation du FCC l’emportera sur d’autres mouvements car le FCC rassemble et parle d’une seule voix. Une majorité des leaders des grands partis du pays ont fini par se rallier au FCC pour soutenir une candidature unique, candidature validée par tous. Le FCC souhaite voir un SHADARY réussir à tresser un lien indestructible entre lui, ses idées, ses choix et le peuple congolais. On veut voir notre futur Président SHADARY changer l’Histoire de la RDC », a-t-elle déclaré au micro de CONGOPROFOND.NET.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Actualité

Kibali Gold Mine : Dr Mark Bristow dévoile les défis de l’an 2023 

Published

on

Le leadership de la société d’exploitation d’or Kibali Gold Mine a animé, ce lundi 30 janvier 2023, sa 47ème conférence de presse trimestrielle afin d’éclairer l’opinion publique sur ses activités en RDC. 

En somme, a rappelé Dr Mark Bristow, les investissements de Kibali en RDC, depuis 2009 à ce jour, dépasse les 4,4 milliards de dollars américains. A l’en croire, la plus grosse part, soit 2,36 milliards USD, a été consacrée au paiement aux entrepreneurs et fournisseurs. 1,21 milliard USD a permis de payer les redevances, impôts et permis d’exploitation. Quant aux salaires, ils ont bénéficié d’une enveloppe de plus de 610 millions USD, alors que 194,7 millions USD ont permis de construire des infrastructures et de soutenir les communautés locales.

Fort de ses solides performances et réalisations de 2022, Kibali va continuer, en 2023, à se concentrer sur l’extension de la durée de vie de la mine de Kibali avec des programmes d’exploration et de conversion des ressources de classe mondiale à Kibali.

Cette société, affirme son numéro 1, poursuivra, durant cette nouvelle année, l’exploration pour des réserves supplémentaires afin de remplacer les ressources épuisées.

Elle tient à augmenter l’automatisation au sein de sa mine souterraine avec l’installation du Multi-Lite à tous les niveaux de la mine souterraine.

Kibali promet de poursuivre le perfectionnement professionnel des Congolais afin d’augmenter le nombre de dirigeants et techniciens nationaux.

Il va compléter le PAR (Plan de Réinstallation) Kalimva/lkamva et développer des programmes économiques alternatifs dans les zones de Watsa/Durba et étendre son partenariat avec les agences de développement (USAID, GIZ).

 » Nous allons renforcer notre partenariat avec les entrepreneurs locaux et dynamiser la frontière économique déjà établie et continuer à établir des partenariats avec les communautés et maintenir notre licence sociale d’exploitation », a conclu le Dr Mark Bristow.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising