Connect with us

À la Une

Me Kenzo Mukendi : la famille évoque un empoisonnement et réclame un procès

Published

on

3 ans après la disparition du mécène sportif, Me Kenzo Mukendi Tshimanga Franck, sa famille réclame l’ouverture d’un procès. Pour elle, l’illustre disparu est mort, le 1er juin 2017, à la suite d’un empoisonnement.

Dans un communiqué de presse de ce 31 mai 2020 , la famille affirme continuer d’attendre l’ouverture de ce procès qui va mettre à une les auteurs de ce forfait et ainsi les sanctionner.

« … La famille Tshimanga continue à attendre avec tristesse l’ouverture du procès du Maître Kenzo Mukendi en vue d’élucider les circonstances de cet assassinat par empoissonnement afin que tous les auteurs de ce crime macabre soient connus et sanctionnés selon les prescrits de l’État de droit que nous voulons tous voir dans notre pays », peut-on lire dans ce communiqué signé par la sœur du défunt Carol Kapinga Tshimanga.

Notons qu’aucune manifestation ne sera organisée, à l’occasion de l’an 3 de Me Kenzo, en raison de la pandémie de la Covid-19.

Toutefois la famille Tshimanga Buadia Bukolo prie tous les amis, familles et connaissances de bien vouloir avoir une pensée pieuse pour sa mémoire en l’incluant dans leurs différentes prières partout où ils se trouvent.

Juriste de formation et pratiquant des arts martiaux, Me Kenzo Mukendi Tshimanga Franck dit « Me Kenzo », grand mécène sportif, était, avant sa mort, secrétaire général de la Fédération Congolaise de Taekwondo (FECOT), mais également trésorier général-adjoint du Comité Olympique Congolais (COC).

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising