Connect with us

À la Une

Mboso et Bahati en concertation officielle sur les grandes questions d’actualité

Published

on

Le président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso, a reçu, hier lundi 31 mai, dans son cabinet de travail, son homologue du Sénat, Modeste Bahati.

Plusieurs questions d’actualité appelant une régulière concertation de deux institutions ont justifié ce premier tête-à-tête officiel depuis le basculement de majorité dans les deux chambres du Parlement, dont la vie est constitutionnellement liée notamment à la lecture des lois avant leur promulgation par le président de la République.
« Il arrive que nous puissions nous concerter. C’est vrai qu’aujourd’hui on le fait devant les caméras, mais nous sommes en concertations permanentes. Et le président de l’Assemblée Nationale a bien voulu me recevoir aujourd’hui.
Nous avons voulu que cette tradition puisse prendre corps et il en sera ainsi pour le reste de notre mandature », a déclaré Modeste Bahati Lukwebo, heureux d’avoir été reçu par un ainé cumulant une longue et riche expérience parlementaire.

Quant aux sujets abordés durant cette grande première, Bahati a parlé de la revue de plusieurs questions qui intéressent les deux institutions, dont la fin imminente de la session en cours pour ce 15 juin prochain. « Dans 15 jours, nous devrions aller en vacances. Sauf si l’état de siège nous contraint à pouvoir travailler. Et nous avons pensé que certaines questions peuvent trouver des réponses par échanges physiques et concertation au lieu des correspondances. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui », a-t-il poursuivi.

Pour sa part, répondant à une question sur la brusque disparition de Yezu Kitenge, une des figures de proue de l’Union Sacrée, la nouvelle majorité parlementaire à laquelle appartiennent les deux personnalités, Mboso a regretté la disparition d’un patriarche pour la famille politique du chef de l’Etat et pour la Nation congolaise. « Il a été un grand négociateur. Il a participé au règlement pacifique de beaucoup de conflits. Il a réconcilié beaucoup de gens. C’était un homme humble et simple. Il a été au service de la Nation. Et là, nous perdons une grande personnalité politique de l’histoire », a déclaré en substance le président de la chambre basse du Parlement.

Y. K/Le Phare


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising