Connect with us

Actualité

Marchés publics : un parfum de corruption dans l’attribution de la réfection de l’ex Maman Yemo à Modern Construction

Published

on

Modern Construction, une entreprise appartement à l’homme d’affaires indien Harish Jagtani, a annoncé avoir remporté le marché public de réfection et de modernisation de l’Hôpital général de référence de Kinshasa, ex Maman Yemo, à en croire la presse parue mercredi à Kinshasa. Problème : Modern Construction n’a jamais rempli les conditions pour être l’attributaire de ce marché, de l’avis de plusieurs sources internes au sein du Bureau central de Coordination (BCECO). Ces dernières ont fait savoir que neuf entreprises ont présenté leurs dossiers au BCECO. Mais l’offre présentée par Modern Construction, soit 18.367.310,42 dollars, est plus chère et place l’entreprise de Harish Jagtani de HJ Hospital en quatrième position sur la liste, derrière Safrimex, Sino Hydro et MW Afritec. Ces trois sociétés sont arrivées en tête à l’issue de l’évaluation des offres.

Elles ont respectivement proposé 16.450.827,05 dollars ; 16.504.425,97 dollars et 16.920.759,82 dollars. « Rien ne saurait expliquer que les soumissionnaires les moins-disants puissent être écartés au profit de l’offre la plus chère, celle de Modern Construction », ont fait comprendre des cadres du BCECO.

Ces sources internes au Bureau central de coordination ont souligné « qu’un parfum de corruption systémique flotte sur ce dossier en demandant au Président Félix Tshisekedi et à l’Inspection générale des finances de demander des explications claires à Monsieur Matondo Mbungu, Directeur général du BCECO ».

Ces sources ont accusé Matondo Mbungu surtout qu’il n’a pas voulu obtempérer aux instructions du ministre de la Santé Eteni Longondo, contenues dans sa lettre datée du 26 janvier 2021, demandant au BCECO de renvoyer sine die tous les projets de réfection des hôpitaux publics faute des moyens financiers. Au sein même du BCECO, cadres et agents ont dit ne pas comprendre l’empressement du DG Matondo Mbungu de transmettre le dossier frauduleux de Modern Construction à la Direction générale du contrôle des marchés publics (DGCMP ) pour un Avis de non objection et son silence après sa publication sur le site de l’autorité de régulation des marchés publics (ARMP) tout en sachant qu’aucun contrat n’a été signé à cet effet.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Kinshasa : un conseiller de Tshisekedi et cadre à l’UDPS arrêté pour viol sur mineure

Published

on

By

 

 

L’information a été confirmée à CAS-INFO par des sources judiciaires et du parti.

Antoine Ababifuanina, membre du collège des hydrocarbures à la présidence de la République et Secrétaire National adjoint chargé de l’organisation et implantation de l’UDPS, a été arrêté le jeudi 29 septembre 2022 par la police à Kinshasa.

Selon nos sources, il est accusé de « viol sur mineure ».
Une autre source renseigne que ce dernier devrait être transféré au parquet ce vendredi pour ensuite être jugé en procédure de flagrance.

« Nous suivons le cas du Conseiller Antoine Ababifuanina, soupçonné et détenu par la police pour viol sur mineure, l’Officier de Police Judiciaire, instructeur du dossier, nous a rassuré qu’il sera transféré au Parquet ce vendredi. Pas de trafic d’influence« , a écrit Georges Kapiamba, président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice.

CAS-INFO.CA


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising