Connect with us

À la Une

Marche contre R. Malonda : duel ce jeudi 9 juillet à L’shi entre UDPS et gouvernement provincial

Published

on

La situation est très tendue dans le Haut-Katanga. À la base un bras de fer entre le gouvernement provincial de cette province et les organisateurs de la marche pacifique contre Ronsard Malonda, récemment désigné comme délégué des confessions religieuses à la CENI.

Dans un conseil des ministres de ce mardi 07 juillet 2020, le gouvernement Kyabula a décrété un confinement total de trois jours du jeudi 09 au samedi 11 juillet 2020 dans le but d’identifier les contacts des contacts du coronavirus dans les villes de : Lubumbashi, Likasi, Kasumbalesa et la cité de Kipushi. Seuls les services de sécurité et la Croix Rouge seront autorisés à faire la ronde.

Cette décision est mal venue dans le chef des organisateurs de la marche pacifique contre MALONDA prévue le 09 juillet sur l’ensemble de la République démocratique du Congo dont le Haut-Katanga ne fait pas l’exception.

Plusieurs réactions des organisateurs évoquent une provocation.” Nous serons tous dans la rue. Le gouvernement Kyabula nous provoque. Il nous verra sur son chemin. Mon parti est mobilisé pour la réussite totale de notre marche”, déclare Jean-Claude MUYAMBO.

” Nous allons marcher. C’est un droit pour tout Congolais. La marche est pacifique, notre manifestation est
prévue après celle de la société civile du Haut-Katanga disant non au tribalisme, là la COVID19 était distraite. Nous demandons à la PNC de faire son travail sans partie pris. Évitons la politique de deux points, deux mesures. Notre parti, UDPS, est ses alliés vont marcher”, ajoute BRUNO TSHIBANGU KABAJI.

Dans les entités visées par le confinement, les organisateurs des manifestations ne tiennent que sur la tenue ce jeudi 09 juillet de la marche.

À Kasumbalesa, l’UDPS a déjà informé le maire de la ville de la tenue de cette Marche.

Dans un communiqué signé par GABRIEL TSHIMANGA et DIDIER TSHIANYI, le parti présidentiel a invité toute la population de Kasumbalesa a prendre part à cette manifestation.

Pour le moment, la réaction du maire de la ville se fait encore attendre.

Qui sortira victorieux dans ce duel gouvernement provincial organisateurs de la marche ? La question reste posée.

JOSEPH MALABA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte