K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Marche anti-Malonda : Augustin Kabuya et les “Combattants” de l’UDPS en débandade à Pont Cabu !

Published

on

Les participants à la marche de protestation organisée, ce jeudi 9 juillet, par l’UDPS pour dire “NON” à la présence de Ronsard Malonda à la tête de la CENI ont été violemment dispersés, vers midi, par les forces de la police nationale au carrefour des avenues Sendwe et Kasa-Vubu, du boulevard Triomphal et du pont Cabu.

À la tête de ces contestataires venus de Limete, fief du parti présidentiel, Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS. Il était entouré de ses principaux collaborateurs, cadres du parti, des figures emblématiques des partis alliés de l’UDPS et des animateurs des mouvements citoyens basés à Kinshasa.

La foule qui déferlait en direction du Palais du peuple, siège du Parlement, a été stoppée nette par les forces de la police qui n’a pas hésité à tirer des bombes à gaz lacrymogènes. Des tirs d’armes à feu en l’air ont aussi retentis. Conséquence: une débandade sans pareil dans les rangs des manifestants.

Un véritable sauve-qui-peut est observé sur le lieu. C’est dans tous les sens que les manifestants ont commencé à courir, cherchant où s’abriter ou encore comment se protéger les yeux.

Le bilan exact n’est pas encore disponible, mais plusieurs blessés ont été constatés sur place.

Notons, par ailleurs, que de nombreux badauds ont profité de cette situation malheureuse pour dépouiller les manifestants de quelques biens personnels qu’ils avaient sur eux: téléphone, montre, porte-monnaie, etc.

La situation étant toujours tendue au niveau du pont Cabu, certains manifestants continuent de résister et tiennent à tout prix à arriver au Palais du peuple.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising