Connect with us

À la Une

Maman Shako : inhumation ce samedi 17 juillet à la nécropole “Entre Ciel et Terre”

Published

on

Un mois depuis son décès, les funérailles de la comédienne ” Maman Shako” seront finalement organisées ce samedi 17 juillet 2021 à Kinshasa.

A en croire le programme officiel rendu public par sa famille biologique, l’inhumation aura lieu à la nécropole ” Entre Ciel et Terre”, juste après la cérémonie funéraire qui se tiendra à la Clinique Kinoise à partir de 8 heures.

L’une des figures de proue du theatre populaire congolais, Maman Shako a succombé ce mardi 15 Juin 2021 à HJ Hospitals, dans la commune de Limete.

Qui était « Maman SHAKO » ?

De son vrai nom SHAKO DIALA ANAHENDO Jacky, « Maman SHAKO » est née le 23 Aout 1958 dans la Province du Sankuru, au centre de la République Démocratique du Congo.

« Maman SHAKO » est l’une des dernières survivantes de la génération des femmes qui ont façonné l’histoire de cet art dramatique en RDC.

Elle a commencé le théâtre à l’âge de 14 ans et a suivi des études de secrétariat. Ellle a fait ses études au groupe Mawazo après le départ d’Arthur Nyembo, Moustapha et Mutombo Bwitshi.

Elle a œuvré dans plusieurs troupes théâtrales, telles que le groupe Mawazo, en 1972, le groupe de Mangobo (1975), le groupe Nzoyi et Ecurie Maloba (1986), le groupe Sans Souci d’Afrique, en 1991, où elle a assumé la fonction de Conseillère du groupe.

Elle a créé son propre groupe dénommé « Académie des stars Ebale », en 2006 et qu’elle a dirigé depuis plus de 15 ans.

Au sein de la corporation, elle a été Conseillère de l’Association du théâtre et du cinéma de la RDC et aussi Vice-Présidente du CORFAC.

Elle a eu à son compte une carrière de 48  ans de scène.

Figure de proue du théâtre congolais, « Maman SHAKO » a fait la pluie et le beau temps à toutes ses prestations dans toutes les troupes théâtrales à Kinshasa, ce qui amène à considérer sa mort comme étant une grande perte pour le Monde culturel congolais.

Que son âme repose en paix !

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET 


There is no ads to display, Please add some

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising