Connect with us

À la Une

Maï-Ndombe : bientôt la délocalisation de la Direction générale des recettes d’Inongo pour Moushie ( Conseil des ministres)

Published

on

Dans un futur très proche, la Direction générale des recettes du Mai Ndombe (DGRM) sera délocalisée de la ville d’Inongo, chef-lieu de la province du Maï-Ndombe pour la cité de Moushie, chef-lieu du territoire qui porte le même nom.

Annonce faite à la presse par le ministre provincial de l’Éducation, tourisme, communication et médias et porte-parole du gouvernement provincial du Maï-Ndombe, Crispin Ipondo Banda, le lundi 11 janvier 2021, lors du compte rendu de la réunion des conseils des ministres présidée par le gouverneur de province Mputu Paul.

Premiere réunion du conseil des ministres de l’année 2021, intervenue deux jours après le retour du gouverneur de la participation à la deuxième conférence des gouverneurs tenue à Kinshasa par le chef de l’État.

Plusieurs points ont été abordés au cours de cette rencontre, notamment la proposition de la délocalisation de la Direction générale des recettes du Maï-Ndombe (DGRM) de la ville d’Inongo pour la cité de Moushie.

Avec la pandémie de covid-19, notre pays traverse des moments très difficiles ou son économie à des sérieux problèmes. Conséquence: des gouvernements provinciaux accusent plusieurs mois sans frais des rétrocessions.

Pour remédier à cette situation, il a été décidé, lors du conseil des ministres, la restructuration et la délocalisation de la DGRM pour Moushie, a dit le porte-parole du gouvernement provincial du Maï-Ndombe, Crispin Ipondo Banda.

Au chapitre du choix de Moushie, le porte-parole du gouvernement a fait savoir que ce choix intervient pour que la répétition d’évasion fiscale dont parfois la province est victime prenne fin.

“Notre population doit savoir que ce service d’assiette provincial est le seul canal qui peut permette à la province du Mai-Ndombe de se développer ou la DGRM à la lourde mission de maximiser des recettes pendant cette dure épreuve de l’existence de pandémie de covid-19 pour sauver le train du développement de notre province qui est déjà en marche”, a déclaré le ministre.

Outres ces points, il a été aussi annoncé l’installation de 2 bacs dans les différentes rivières de la province, Lediba et Lokolama, et la naissances des entreprises avec comme objectif principal diminuer le chômage.

 

 David Mayele/ congoprofond.net